Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense Actualité Singapore Airshow 2018

Singapore Airshow 2018 : Airbus envisage une version militaire de l'A320 neo

L'A320 pourrait être proposé en version de patrouille maritime. © Airbus

Airbus étudie la possibilité de proposer une version militarisée de l'A320 neo. Selon le président d'Airbus Military Planes il existe un marché important pour des A320 Neo équipés pour la patrouille maritime ou la surveillance.

L'A320 en version militaire. L'idée n'est pas nouvelle mais elle refait surface chez Airbus. Fernando Alonso, président de Military Airplanes (Branche d'Airbus Defence & Space) a annoncé à Singapour que des études sont en cours pour proposer des versions militarisées de l'A320 neo : "nous pensons qu'il y a un marché et nous avons entamé le dialogue avec plusieurs clients potentiels".

L'appareil pourrait être proposé en version ISR (Surveillance et renseignement terrestre et maritime), patrouille maritime (MPA) ou pour le transport de VIP (avec des capacités importantes de communication et un système d'auto protection). Airbus entend proposer au marché une plateforme modulaire et flexible. 

Comme pour l'A330 MRTT, Fernando Alonso a expliqué que les avions seraient prélevés sur les lignes civiles pour être envoyés en Espagne pour y être modifiés. Les appareils pourraient ainsi être livrés en six à huit mois. 

Dans les années 2000, Airbus avait déjà planché sur une version de l'A320 dédiée à la patrouille maritime, un projet qui semblait aujourd'hui oublié. L'industriel européen estime désormais pouvoir s'appuyer sur une version plus aboutie de l'A320. Fernando Alonso a aussi insisté sur l'expérience acquise avec le programme A330 MRTT démontrant la capacité d'Airbus à modifier des avions civils. Airbus peut aussi s'appuyer sur le savoir faire lié au développement des différentes variantes du C295. L'A320 neo, plus grand serait cependant capable d'accueillir des systèmes plus complets et plus puissants que ceux embarqués sur C295. 

Cette offre émerge quelques mois après l'évocation d'une possible coopération franco-allemande pour le remplacement des ATL2 et des P-3 en service de chaque côté du Rhin. L'A320 neo MPA pourrait apparaitre comme une réponse à ce besoin. Une chose est sûre il faudra qu'un client choisisse l'appareil pour que Airbus lance concrètement le développement d'une version militaire de l'A320 neo. 

L'A320 neo militarisé peut aussi être vu comme une réponse aux différentes versions militaires du Boeing 737. L'avionneur américain a déjà enregistré plus d'une centaine de commandes pour le P-8, version dédiée à la patrouille maritime de l'appareil. L'Australie, la Turquie et la Corée du sud ont choisi le 737 en version AEW&C (Avion de conduite et de commandement). Boeing estime qu'il existe un important marché pour des versions militarisées de 737.

Airbus a également annoncé avoir lancé des études pour étendre les capacités des A330 MRTT. Une version baptisée "Smart MRTT" pourrait disposer d'une connectivité accrue et de capacités ISR.  

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.