Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Sciences

Sentinel 5P complète la famille Copernicus

Encapsulation du satellite © S. Corvaja/ESA

L'ancien missile intercontinental soviétique Rockot KM a mis à poste un nouveau satellite d'observation de la Terre de l'ESA, Sentinel 5 Precursor, dédié à l'analyse de la chimie atmosphérique.

Equipé du spectromètre imageur Tropomi (Tropospheric Monitoring Instrument), le satellite Sentinel 5 Precursor (820 kg au décollage) doit mener durant 7,25 ans une mission innovante d'observation de la chimie de l'atmosphère terrestre (mesure des traces de gaz, d'aérosols et de polluants). Il avait été commandé en décembre 2011 à Airbus Defence and Space par l'Agence spatiale européenne, dans le cadre du programme de surveillance de la Terre Copernicus de l'Union Européenne (pour un montant de 45,5 M€).

L'industriel franco-allemand a assuré la maîtrise d’œuvre du projet, avec quatre sites impliqués dans le développement et la fabrication du satellite et de ses composants : Stevenage au Royaume-Uni (maître d’œuvre), Toulouse (France), Friedrichshafen (Allemagne) et Leiden (Pays-Bas).

 

Huit missions ESA lancées par Rockot.

Lancé ce 13 octobre à 9h27 UTC depuis le cosmodrome de Plessetsk (nord de Moscou), il a été placé sur orbite héliosynchrone par le petit lanceur russe Rockot KM, dérivé du missile intercontinental soviétique RS 18 (nom de code Otan : SS19 « Stiletto »), dont les services sont commercialisés par la coentreprise Eurockot, créée en 1995 par le constructeur russe Khrouchnitchev et l'industriel allemand Daimler Chrysler Aerospace AG, aujourd'hui intégré dans ArianeGroup.

Depuis mai 2000, Rockot KM, équipé de l'étage supérieur Briz, a été lancé à 27 reprises, avec un taux de réussite de 88,8%. Parmi ses missions, huit satellites de l'ESA, en attendant Sentinel 3B, en mars prochain : Grace (en 2002), Cryosat (perdu en 2005), Goce, Smos et Proba 2 (en 2009), Swarm (en 2013), Sentinel 3A (en 2015) et 5P.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.