Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Conférences Actualité Espace Actualité Transport spatial

Satellite 2018 célèbre Gwynne Shotwell

G. Shotwell à l'usine SpaceX de Hawthorne, en Californie © SpaceX

La présidente de SpaceX reçoit aujourd'hui à Washington le prix " Satellite Executive " de l'année 2017.

Distinguée comme manager de l’année 2017 par le magazine spécialisé américain Via Satellite à l’occasion du congrès Satellite 2018 qui se tient actuellement à Washington, Gwynne Shotwell succède ainsi à deux Français, Stéphane Israël (président d’Arianespace depuis 2013) et Michel de Rosen (président d’Eutelsat de 2009 à 2016).

Cette récompense intervient après le festival que SpaceX a réalisé l’an dernier, entre 18 lancements orbitaux réussis, 14 récupérations ou 5 réutilisations d’étage. Mais elle met aussi en valeur celle qui traduit au quotidien la vision spatiale d’Elon Musk, appréciant visiblement toujours sa capacité de repousser en permanence les frontières, mais devant régulièrement contrebalancer son goût pour le risque. Le duo semble parfaitement fonctionner, et explique la longévité –rare– de Gwynne Shotwell au sein de la société, qu’elle fut la onzième personne à rejoindre en août 2002, après un bref entretien au restaurant.

 

Le coup de maître du contrat de 2008.

D’abord nommée vice-présidente en charge du développement, c’est Gwynne Shotwell qui a décroché le juteux contrat de 1,6 M$ avec la Nasa fin 2008, pour la desserte de la Station spatiale internationale à l’aide du vaisseau-cargo Dragon et du lanceur Falcon 9… encore virtuels. Un coup de maître qui a véritablement mis la startup en selle, et justifié sa promotion au poste de présidente.

Depuis, Gwynne Shotwell, une habituée du congrès, s’est imposée dans un secteur encore très masculin. A 54 ans, elle a atteint l’an dernier la 70e position du classement Forbes des femmes les plus influentes au monde. Son parcours est d’autant plus remarquable qu’il s’est effectué avec le refus de sacrifier sa vie de famille. Sans chercher l’équilibre parfait, cette mère de deux enfants a toujours essayé de se montrer pragmatique, consacrant à chaque fois le temps nécessaire à l’aspect de sa vie qui en avait le plus besoin.

 

Bio express

12 octobre 1963 : naissance à Libertyville, près de Chicago (Illinois)

1982-1987 : études en génie mécanique et mathématiques appliquées à l’University Northwestern

1988-1998 : ingénieur chez Aerospace Corporation à El Segundo (Californie)

1998-2008 : responsable du département Espace de Microcosm à Torrance (Californie)

Depuis 2002 : vice-présidente chargée du développement, puis présidente et directrice générale de SpaceX

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.