Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Industrie Actualité Motoristes

Safran renforce son écosystème polonais

Le nouveau site de 8 000 m2 dans le sud-est de la Pologne doit produire 180 000 aubes basse pression dès 2018. © Safran

Après le Mexique, le groupe Safran développe son outil industriel en Pologne afin de servir la montée en cadence de la production du CFM Leap dont les livraisons atteindront les 2000 moteurs par an en 2020.

Vendre des moteurs c'est bien, les produire et les livrer dans les temps impartis, c'est encore mieux. C'est tout l'enjeu du groupe Safran qui doit gérer à la fois la production du CFM56 et celle croissante du CFM Leap, proposé sur les Airbus A320neo et Boeing 737 MAX et qui a enregistré des commandes et des intentions de commandes sur plus de 15 000 unités. L'ouverture d'un nouveau site industriel en Pologne et dédié à la production des aubes basse pression du CFM Leap participe de cet enjeu. Affichant une surface utile de 8 000 m2 et doté d'équipements industriels dernier cri, le nouveau site de Safran Aircraft Engines dans le sud-est de la Pologne doit être en capacité de produire 180 000 aubes basse pression dès cette année, 350 000 en 2019 et 800 000 à l'horizon 2022. A terme, le nouveau site représentera 30 % à 40 % de la production totale des aubes basse pression. Pour y arriver, une grosse vingtaine de machines Mazak flambants neuves, 18 cabines de soudures et deux fours thermiques nécessaires aux 20 étapes du processus industriel. Le tout animé par 150 opérateurs formés aux métiers de la mécanique de précision.

Comme au Mexique, cette récente implantation de Safran Aircraft Engines s'appuie sur un écosystème dont les bases ont été mises en place dès 2001 par une autre filiale, Safran Transmission Systems qui produit et assemble de systèmes de transmission de puissance mécanique pour le CFM56 et désormais pour le CFM Leap. Là aussi, le site de Safran Transmission Systems est en pleine transformation avec extension et modernisation des équipements pour tenir la montée en cadence de la production du CFM Leap. Il s'agit en effet d'être capable d'augmenter de 65 % la production des transmissions de puissance en deux ans. Soit plus de 2000 en 2019. Le site assemblera près de 1 750 unités cette année. Pour libérer de la place supplémentaire, Safran Transmission Systems, retenue par Rolls-Royce pour fournir les systèmes de transmission de puissance des moteurs Trent 7000 (A330neo) et Trent XWB (A350), a mis en place une jointe-venture avec le motoriste britannique, Aero Gearbox, et qui a inauguré l'année dernière une nouvelle usine de 13 500 m2 qui sera aussi spécialisée dans la production de systèmes de tous les futurs moteurs avions d'affaires et commerciaux de Rolls-Royce.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.