Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Aviation Civile Actualité Compagnies aériennes

Ryanair souhaite un contrôle sur la vente d'alcool dans les aéroports

Le modèle économique de Ryanair pourrait être remis en cause. © Ryanair

Le 14 aout, Ryanair a publié un communiqué appelant les aéroports britanniques à effectuer des contrôles sur les ventes d'alcool. La compagnie estime qu'il revient aux aéroports d'empêcher les consommations excessives.

Afin d'éviter les comportements turbulents à bord de ses vols, dont la plupart sont dus à un excès d'alcool, Ryanair souhaite que les aéroports britanniques prennent des mesures afin d'encadrer les consommations. « La CAA (Civil Aviation Authority) a constaté une augmentation de 600% des incidents liés à des passagers perturbateurs au Royaume-Uni, entre 2012 et 2016. La plupart sont liés à l'alcool et Ryanair exhorte les aéroports à adopter un comportement plus responsable ».

Pour cela, la compagnie souhaite que les consommations d'alcool soit encadrée, ce qui pourrait passer par la carte d'embarquement. Ainsi, lorsqu'un voyageur commanderait de l'alcool dans un bar ou un restaurant, sa carte d'embarquement lui serait demandée afin que cela soit enregistré. Seul deux consommations alcoolisées seraient autorisées par carte d'embarquement.

Ryanair demande également à ce que « la vente d'alcool soit interdite […] avant 10h du matin ». De même, les passagers voyant leurs vols retardés devraient être surveillés, ne pouvant pas consommer plus de deux verres. Les incidents sont courants et peuvent entraîner encore davantage de retard pour les compagnies aériennes.

Enfin, Ryanair a pris des décisions concernant la consommation à bord d'alcool acheté en duty-free. Il est désormais interdit d'en consommer sur les vols britanniques de la compagnie. De plus, pour les vols reliant Glasgow et Manchester à Alicante et Ibiza, les boissons alcoolisées achetées en duty-free sont maintenant interdites à bord. Les bouteilles devront « être placées dans la soute ou bien être abandonnées à l'aéroport », indique Ryanair.

Pour Kenny Jacobs, directeur marketing de la compagnie, « il est injuste que les aéroports puissent profiter d'une vente illimitée d'alcool aux passagers » alors que les compagnies doivent par la suite gérer les passagers ivres, ce qui peut mettre en danger les autres voyageurs, le personnel navigant et le vol.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.