Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Vols habités

Retour sur Terre du Soyouz MS-01

Fin de mission pour les membres de l'Expedition 48/49. © NASA/Bill Ingalls

Les membres de l'Expedition 48/49 de l'ISS se sont posés sans encombre le 30 octobre dans le désert kazakh. Les trois locataires du complexe orbital attendent désormais Thomas Pesquet et ses équipiers le 19 novembre.

Séparé de l'ISS à 0h35 UTC, le Soyouz MS-01 s'est posé 3h23 plus tard hier dimanche 30 octobre, dans les steppes gelées du Kazakhstan. A son bord, le Russe Anatoli Ivanichine, le Japonais Takuya Onishi et l'Américaine Kate Rubins, membres de l'Expedition 48/49, visiblement très en forme malgré leur séjour de 115 jours en micropesanteur et une rentrée atmosphérique toujours éprouvante.

Arrivés le 21 octobre dernier à l'aide du Soyouz MS-02, les Russes Andreï Borissenko et Sergueï Ryzhikov et l'Américain Shane Kimbrough restent à bord de l'ISS, en attendant d'être rejoints par Thomas Pesquet et ses équipiers -le Russe Oleg Novitsky et l'Américaine Peggy Whitson. Le lancement de leur Soyouz MS-03 est maintenant prévu le 17 novembre à 20h20 UTC (21h20, heure de Paris), pour un amarrage à la station deux jours plus tard. Confirmé par l'agence spatiale russe Roscosmos le 28 octobre, ce report de 48 heures a été décidé afin de garantir les meilleures conditions balistiques pour l'approche et l'amarrage du Soyouz à l'ISS.

Shane Kimbrough, 50e commandant de l'ISS.

Le 28 octobre, deux jours avant le départ du Soyouz MS-01, une petite cérémonie a officialisé le début de l'Expedition 50, et la passation de pouvoir entre Anatoli Ivanichine et Shane Kimbrough. L'Américain est ainsi devenu le 50e commandant de la station depuis le 2 novembre 2000. En bientôt 16 ans, 230 membres d'équipages se sont succédé à bord de l'ISS -d'origine américaine, russe, allemande, française, japonaise, belge, canadienne, italienne, néerlandaise et britannique.

Demain, mardi 1er novembre, l'équipage du Soyouz MS-03 rejoindra le cosmodrome de Baïkonour, dans le Kazakhstan, dernière étape avant le grand départ.

 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.