Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Technologies

Qui peut gagner le Google Lunar X Prize ?

Vue d’artiste du rover ECA 5.0 de la seule équipe indienne encore en lice. © TeamIndus

Malgré une (ultime ?) extension de l’échéance du concours, les cinq concurrents encore en lice, malgré leurs progrès, semblent encore loin de la surface lunaire. Mais certains vont malgré tout tirer bénéfice de l'aventure.

Le 13 septembre 2007, la Fondation X Prize (qui avait notamment récompensé en octobre 2004 les premiers vols suborbitaux privés réalisés par le SpaceShip One de Scaled Composite), avait annoncé au festival Wired Nextfest de Los Angeles le lancement d'un nouveau concours, parrainé par Google : le Google Lunar X Prize (GLXP), doté d'un prix de 30 M$ (dont 20 M$ pour le gagnant). L'objectif, ambitieux, était d'encourager l'envoi, par des équipes privées, de robots capables de parcourir au moins 500 m sur la surface lunaire et de transmettre vers la Terre des images en haute définition (photos et vidéos) et des données. L'échéance, initialement fixée à la fin de l'année 2012, fut repoussée à deux reprises, de trois ans puis de deux ans.

 

Trois mois supplémentaires.

Le 16 août dernier, tandis que les dix ans du GLXP approchaient, entre abandons et regroupement de certaines équipes, cinq projets restaient encore en lice (dont TeamIndus, en Inde), sur les 36 inscrits au départ. Mais aucun d'entre eux ne semblait en mesure d'être lancé avant début 2018. La Fondation X Prize a donc décidé de leur accorder trois mois supplémentaires, jusqu’au 31 mars 2018, et a introduit deux étapes intermédiaires, qui permettent un déblocage de 1,5 M$ pour arriver en orbite lunaire, et de 3M$ pour poser un engin sur la Lune.…

 

Impulsion positive.

Cette semaine dans Air & Cosmos, Eric Bottlaender fait le point sur les sept projets les plus prometteurs du GLXP, leurs stratégies et l’impulsion que le défi a donné à ces nouvelles entreprises.

Article à retrouver dans le n°2562, paru ce vendredi 22 septembre.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.