Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Armées Actualité Défense

Quelles actions pour la Défense en 2019 ?

La LPM prévoit l'arrivée de 11 A400M supplémentaires. © Ministère des Armées

Le Ministère des Armées a publié ses mesures d'organisations et d'adaptation de la défense pour l'année 2019.

Alors que la loi de programmation militaire 2019-2025 a été adoptée par le Parlement en juin, le Ministère des Armées a publié le 25 juillet les différentes actions qui seront menées l'année prochaine afin d'adapter les forces françaises aux nouvelles menaces. Inspirées des conclusions de la revue stratégique, ces mesures se concentreront notamment « sur le renforcement des unités opérationnelles, du renseignement, de la cyber-défense et de la sécurité protection ainsi que sur la modernisation du ministère », rapporte le MinArm.

Outre la poursuite de la modernisation du MCO, qui se traduit par la direction de la maintenance aéronautique (DMAé), les armées françaises continueront leurs transformations en se dotant de nouvelles capacités. Parmi les différentes mesures citées par le Ministère des Armées, on note ainsi l' « accompagnement de la montée en puissance des MRTT Phénix sur la BA 125 d'Istres », qui aura lieu en parallèle du renforcement de la flotte d'A400M et de C130J, accueillis sur la base aérienne 123 d'Orléans. Ces nouvelles arrivées iront de paire avec le retrait des C160, basés à Évreux. L'année 2019 sera également propice au « renforcement du second escadron de chasse des forces aériennes stratégiques sur Rafale sur la BA 113 Saint Dizier », annonce le Ministère des Armées.

Les capacités de surveillance restant un enjeu crucial, les moyens de renseignement de l'armée de l'air seront renforcés avec d'une part l'avion léger de surveillance et de reconnaissance (ALSR) et d'autre part grâce à la réception de deux nouveaux Reaper sur la base aérienne 709 de Cognac. Dans ce sens, « la 33è escadre de surveillance et de reconnaissance ainsi qu'un escadron dédié à la formation des pilotes de drones sur la BA 709 de Cognac pour accompagner la montée en puissance des capacités ISR » verront le jour.

Afin de répondre aux besoins opérationnels des forces armées, l'innovation sera largement soutenue par le Ministère des Armées. En 2019, le projet de système de combat aérien du futur sera accompagné par la « mise en place d'un structure dédiée à la conduite du projet », rapporte le MinArm. Une agence pour l'innovation de défense sera également créée. Celle-ci dépendra du délégué général pour l'armement et permettra de centraliser les différents moyens existants permettant de soutenir l'innovation.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.