Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Transport spatial

Quand une Ariane croise… une autre Ariane

Configuration inhabituelle au Centre spatial guyanais. © P. Baudon - ESA / CNES / Arianespace - Optique vidéo du CSG

Chaque fin de semaine, une photo qui a fait l’actualité. Le 5 juillet, deux lanceurs Ariane 5 étaient manœuvrés simultanément au Centre spatial guyanais, à 20 jours de la mission VA 244 (Galileo 19 à 22).

Les lanceurs Ariane d’Arianespace n’ont pas l’habitude de se croiser de la sorte : dans le cadre de la préparation de la mission VA 244 (qui emportera le 25 juillet prochain quatre nouveaux satellites Galileo de la Commission européenne), le lanceur affecté à cette mission a été transféré le 5 juillet vers le Bâtiment d’assemblage final (BAF) du Centre spatial guyanais, en lieu et place du lanceur qui devait effectuer la mission VA 243 le 25 mai dernier. Celui-ci a dû transiter par la zone de lancement ZL 3 (sans être équipé de coiffe), avant de réintégrer le Bâtiment d’intégration lanceur (BIL).

Le lanceur destiné à VA 244 est visible au premier plan, tandis que celui de VA 243 apparaît au fond, en ZL 3.

 

Chaises musicales.

Le 20 avril, suite à la perte du satellite du télécommunications indien GSat 6A le 31 mars lors du 12e vol du GSLV, l'Agence spatiale indienne (Isro) avait rapatrié à Bangalore le satellite GSat 11, qui devait être embarqué aux côtés du second satellite géostationnaire de l'Azerbaïdjan. GSat 11 sera remplacé par le satellite américain Horizons 3e et finalement lancé le 5 septembre prochain dans le cadre de la mission VA 243, après la mission VA 244. Celle-ci marquera le 99e lancement du lanceur lourd européen depuis juin 1996 et le dernier effectué à l’aide de la version 5 ES.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.