Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Compagnies aériennes Actualité Aviation Civile Actualité transport aérien

Projet Boost : Air France boucle un projet d'accord avec ses pilotes.

Jean-Marc Janaillac, PDG d'Air France-KLM © DR

Le premier vol moyen-courrier de la nouvelle compagnie devrait décoller à l'automne 2017 avec des Airbus de la famille A320. Sur le long-courrier, les premiers vols seront opérés pendant la saison été 2018 en A340, puis en Airbus A350 à partir de 201

A l'issue d'une quinzaine de journées de négociations lancées en décembre, la direction d'Air France a adressé le 9 février au matin un projet d'accord aux organisations représentatives des pilotes, SNPL (Syndicat national des Pilotes de Lignes) et SPAF (Syndicat des Pilotes d'Air France), concernant le projet Boost créant une nouvelle compagnie "low cost" (bien que la direction d'Air France dans son communiqué n'utilise pas ce terme). Il est ouvert à la signature jusqu'au 24 février, avec une prolongation possible si une consultation de pilotes par les organisations professionnelles est nécessaire. 

"Ce projet d'accord permet la création de la Nouvelle Compagnie, filiale à 100% d'Air France. Avec le projet Boost, Air France pourra reprendre l'offensive sur le long-courrier et défendre le réseau d'alimentation de son hub de Paris-Charles de Gaulle, avec des coûts moins élevés", précise la direction de la compagnie française.

L'ambition est de lancer le premier vol moyen-courrier de la nouvelle compagnie à l'automne 2017 avec des Airbus de la famille A320. Sur le long-courrier, la nouvelle compagnie sera lancée pendant la saison été 2018 en Airbus A340, puis en Airbus A350 en 2019. Le projet d'accord garantit que la flotte de la nouvelle compagnie "ne dépassera pas 18 avions moyen-courrier et 10 avions long-courrier". 

La nouvelle compagnie sera détenue par Air France et ne pourra être vendue. Les droits de trafic resteront la possession d'Air France. Les vols de la nouvelle compagnie seront opérés par des pilotes d'Air France avec les règles d'utilisation et de rémunération d'Air France. Comme le précise la direction : "Ceci implique la mutualisation sur l'ensemble de la population pilotes des réductions de coûts "pilotes" liées à Boost". Un mécanisme, associé à un engagement de progression des effectifs pilotes sur la période, est par ailleurs mis en place afin de maîtriser les éventuelles augmentations de coûts unitaires pilotes. 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir
  1. camille RATEL
    le 13/02/17 à 01h46

    suite au projet d'accord, la direction d' AIR FRANCE-K L M adressé le 9 février 2017 un projet avec les organisations représentatives des pilotes S N P L et SPAF concernant le projet BOOST compagnie " Low Cost ", cela m'interroge, comment se fait il qu'il y a deux organisations syndicales dans cette compagnie. avec une seule organisation syndicale me parait plus judicieuse, ceci et mon avis personnel. nous avons aussi la situation libertaire de l'EUROPE, et tout cela n'est pas très facile, je souhaite que le projet BOST, soit salutaire a la compagnie AIR FRANCE- K L M, pour le PDG Jean Marc Janaillac , que surtout tout les pilotes de cette compagnie comprennent la situation économique de notre pays!!!! bien amicalement à tous sur votre site AIR/COSMOS


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.