Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Transport spatial

Premier vol libre du Dream Chaser

Largué à 3 750 m d'altitude, l'avion spatial s'est posé après 60 secondes de vol plané. © SNC

Chaque fin de semaine, une photo qui a fait l’actualité. Le 11 novembre, l'avion spatial de Sierra Nevada a été largué par un hélicoptère, et a effectué un atterrissage en vol plané parfait.

Développé depuis 2004 par la société américaine Sierra Nevada Corporation (SNC), le projet d'avion spatial réutilisable Dream Chaser (Chasseur de rêve) doit être capable d'embarquer six astronautes ou, dans sa version cargo automatique, d'acheminer jusqu'à 5,5 t de fret jusqu'à la Station spatiale internationale. En janvier 2016, il a été retenu aux côtés d'Orbital ATK et SpaceX pour desservir l'ISS à partir de 2019, dans le cadre du deuxième contrat de ravitaillement CRS (Commercial Resupply Services 2) de la Nasa.

 

Probablement le seul vol libre.

Le premier vol libre du Dream Chaser, tenté le 26 octobre 2013, s'était soldé par un crash sur une des pistes d’atterrissage de base aérienne d'Edwards, dans le désert de Mojave (Californie), en raison de la défaillance d’un train d'atterrissage.

Le 11 novembre, toujours sans équipage, l'engin a été emporté à 3 750 m pour être largué, puis s'est posé en vol plané soixante secondes plus tard à Edwards. Décrivant une trajectoire similaire à celle d'un retour orbital, il a atteint une vitesse de 530 km/h.

SNC doit décider au cours des semaines prochaines sur la nécessité ou non d'un autre vol libre. La version habitée ne constituant actuellement pas une priorité, la prochaine étape pourrait ainsi être un premier vol orbital…

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.