Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Avions de combat Actualité Défense

Premier entraînement en mer pour les J-20

Le Su-35 peut emporter huit tonnes d'armement. © Sukhoi

L'agence de presse chinoise Xinhua a annoncé le 9 mai que des chasseurs furtifs J-20 avaient réalisé leur premier entraînement au combat en milieu maritime.

L'entraînement des J-20 a eu lieu en présence d'autres avions de combat chinois, à savoir des J-10C et des J-16. Ensemble, les chasseurs ont mené des exercices de combat, afin de renforcer la capacité de la Chine à défendre son espace maritime et les zones qu'elles réclament. « Le J-20 est un avion de chasse multifonctionnel. En dehors du combat aérien, il est également capable d'attaquer des objectifs en mer et sur terre, ce qui signifie que l'entrainement en zone maritime est essentiel », a expliqué un spécialiste chinois des questions militaires. Le J-20 a été conçu pour mener des missions d'interception et de frappe à longue portée. Pour cela, l'appareil peut emporter quatre missiles air-air moyenne portée PL-15 ou longue portée PL21.

Au regard des tensions existantes dans la région, ce type d'entraînement maritime est crucial pour la Chine. En effet, la majorité des désaccords avec ses voisins se concentrent au niveau des archipels, situés en partie en mer de Chine méridionale. Les revendications sont nombreuses et la Chine tente de s'y imposer par tous les moyens.

En parallèle, le vendredi 11 mai, les forces aériennes chinoises ont déployé des Su-35 au dessus de Taïwan, pour une patrouille d'entraînement. Les chasseurs ont participé à l'exercice avec des bombardiers H-6K.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.