Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Bourget 2017 Actualité Espace Actualité Salons Actualité Transport spatial

Premier contrat pour Vega C

Vue d'artiste du lanceur Vega C. © ESA

Le Salon du Bourget est l'occasion pour Arianespace d'annoncer le premier contrat commercial pour le futur lanceur léger européen.

Comme pour le premier vol de Vega en mai 2013 avec le satellite VNREDSat-1 pour le Vietnam, Airbus Defence and Space sera le premier client commercial du futur lanceur européen Vega C, qui doit effectuer son vol inaugural fin 2019. A l'occasion de deux vols distincts, programmés à partir de mi-2020 depuis le Centre spatial guyanais, Arianespace lancera la future constellation de satellites d’observation de la Terre du constructeur de satellites franco-allemand, soit quatre satellites optiques à très haute résolution. Le contrat a été signé le 20 juin lors du Salon du Bourget.

« Nous avons toute confiance en Arianespace pour placer sur orbite notre future constellation qui renforcera notre offre de services et le développement de nouvelles applications, a déclaré François Lombard, directeur de la branche Intelligence d’Airbus Defence and Space. Accompagnée d’un segment sol de nouvelle génération offrant une capacité multi-mission avec un traitement massif d’images, cette constellation démocratisera l'accès à une imagerie d'observation de la Terre plus précise et détaillée pour tous. »

« Arianespace est extrêmement fière de se voir confier le premier contrat de lancement du futur lanceur Vega C par son client et partenaire de longue date Airbus Defence and Space, a pour sa part commenté Stéphane Israël, le président exécutif d’Arianespace La confiance d’Airbus Defence and Space nous honore. Nous sommes particulièrement heureux d’inaugurer l’offre commerciale de Vega C en participant au succès d’un projet d’observation de la Terre aussi ambitieux et innovant. Nous n’avons qu’un seul objectif : la réussite de nos clients. »

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.