Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense Actualité Espace

Plus de 2 085 jours de vol pour le X37B

L'avion spatial rejoint le bâtiment OPF-1, peu de temps après son atterrissage au KSC. © US Air Force

Dimanche dernier, la quatrième mission secrète du drone orbital automatique de l’US Air Force s'est achevée par un atterrissage sur la piste du Centre spatial Kennedy, en Floride.

Entamé le 20 mai 2015, le quatrième vol d'un X-37B, le démonstrateur technologique de l'US Air Force, s'est achevé le 7 mai, sans annonce préalable... et à la surprise des habitants de la région qui ont entendu le bang du retour supersonique, un peu avant 8 heures du matin.

Après plus de 718 jours passés sur orbite, l'engin de 9 m de long et d'environ 5,4 tonnes s'est posé en mode automatique au Centre spatial Kennedy, en Floride, utilisant la piste qui fut dédiée aux navettes de la Nasa jusqu'en 2011. Boeing, qui a développé le X37B, a installé en 2014 son nouveau centre pour la préparation du drone orbital dans le bâtiment OPF-1 (Orbiter Processing Facility) voisin, où la flotte de navette était remise en état et préparée.

C'était le second vol du second modèle de vol du X37B, qui avait déjà volé entre mars 2011 et juin 2012, et qui comptabilise ainsi 1 186 jours de vol. Le précédent record de durée (près de 675 jours) avait été réalisé entre décembre 2012 et octobre 2014 par le premier modèle de vol, qui effectuait sa deuxième mission. Le programme, toujours classifié, compte désormais plus de 2 085 jours cumulés sur orbite. Un cinquième lancement pourrait intervenir cette année, démontrant la facilité de déploiement du système.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.