Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense Actualité Hélicoptères militaires

Pleine capacité opérationnelle pour l'EH 1/67 « Pyrénées »

Les pilotes de Caracal de l'EH 1/67 s'entraînent au ravitaillement en vol lors de l'exercice Dark Dune. © Armée de l'air

Le 31 janvier, lors d'une cérémonie présidée par le Vice-Amiral Laurent Isnard, la pleine capacité opérationnelle « forces spéciales » de l'EH 1/67 « Pyrénées » a été prononcée.

Cette cérémonie marque donc « le retour officiel de l'escadron d'hélicoptères « Pyrénées » dans les forces spéciales » a déclaré l'armée de l'Air. Cet escadron est à l'heure actuel le seul en France à pouvoir mener des ravitaillements en vol, grâce au Caracal, faisant de lui une unité particulière de l'armée de l'air. En effet, cela permet d'allonger les missions lors des opérations extérieures et cela donne « la possibilité d'interventions héliportées discrètes dans la profondeur et à portée stratégique », ajoute l'armée de l'air.

Avec le Caracal, les pilotes de l'EH « Pyrénées », situé sur la base aérienne 120 de Cazaux, conduisent différents types de missions, principalement les opérations de recherche et sauvetage au combat (RESCO). Ils mènent également des missions pour le commandement des opérations spéciales (COS). Ces liens avec les unités spéciales explique l'intégration de l'EH au sein des forces spéciales air, décidée en 2014.

« Quasiment ininterrompu depuis plus de dix ans, l'engagement en OPEX du personnel [de l'EH 1/67] confère à celui-ci une expertise tactique de tout premier ordre », met en avant l'armée de l'air. Les Caracal ont ainsi notamment été employés au Liban (3 hélicoptères entre juillet et septembre 2006), au Tchad dans un détachement mixte, en Afghanistan, où entre novembre 2006 et septembre 2007 ils ont mené 27 missions d'évacuations sanitaires au combat, mais aussi dans la BSS au sein de l'opération Barkhane. Le premier ravitaillement en vol sur Caracal en opération extérieure a d'ailleurs eu lieu en 2015 au sahel.

Le Caracal est une machine moderne qui effectue son premier vol le 30 novembre 2000 et entre en service en 2006 au sein de l'armée de l'air. Produit par Airbus Helicopters, le Caracal, aussi dénommé H225m, est un héritier du puma puis du super puma. Il est doté d'équipements modernes et ses cinq pales lui permettent d'accroître sa masse maximale au décollage.

La direction générale de l'armement passe commande auprès d'Airbus Helicopters pour quatorze voilures tournantes en 2002. Six sont destinées à l'armée de l'air et huit à l'aviation légère de l'armée de Terre (ALAT). Les premiers rejoindront l'escadron d'hélicoptères 1/67 « Pyrénées » et les seconds, le 4e régiment d'hélicoptères des forces spéciales, localisé à Pau. En 2009, cinq autres Caracal sont commandés dans le cadre du plan de relance de l'économie.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.