Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Sciences

Parker va « toucher » le Soleil

Encapsulation de la sonde à Titusville, le 26 juillet 2018. © Ed Whitman - Johns Hopkins Université / APL - NASA

Chaque fin de semaine, une photo qui a fait l’actualité ou retenu notre attention. Le 26 juillet, le laboratoire solaire américain Parker était encapsulé, avant son transfert sur son pas de tir, dans 8 jours.

Le 11 août prochain doit démarrer l’une des plus ambitieuses missions d’astrophysique de la Nasa. Lancée à l’aide du puissant Delta 4 Heavy d’ULA depuis la base de Cape Canaveral, en Floride, la sonde Parker doit être placée sur une orbite autour du Soleil (dite héliocentrique), dont le point le plus proche (le périhélie) est distant de seulement 6,2 millions de kilomètres de la photosphère, et dont la période de révolution dure 88 jours. Aucun vaisseau spatial n’a encore approché l’astre de jour de si près, ni subi de si fortes températures et des radiations si extrêmes.

L’objectif scientifique de la mission est l’étude de la couronne solaire, la partie extérieure de l'atmosphère du Soleil située au-delà de la chromosphère, et qui s'étend jusqu'à plusieurs millions de kilomètres. Construite par le Laboratoire de physique appliquée (APL) de l’Université Johns Hopkins, dans le Maryland, Parker embarque quatre séries principales d’instruments.

 

Encore 20 jours pour lancer.

Après avoir survolé la planète Vénus le 28 septembre prochain, et utilisé son assistance gravitationnelle pour réduire le périhélie de son orbite, Parker devrait une première fois croiser le Soleil dès le 1er novembre.

Six autres passages au plus près de Vénus surviendront jusqu’en novembre 2024, toujours pour modifier l’orbite de l'observatoire, dont le dernier périhélie est aujourd’hui programmé pour le 7 décembre 2025.

En attendant, la pression est grande à Cape Canaveral : la fenêtre de lancement, qui durera 45 minutes le 11 août, est ouverte depuis le 31 juillet. Elle se refermera le 23 août… pour ne rouvrir qu’en mai 2019, avec une assistance gravitationnelle de Vénus supplémentaire.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.