Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense Actualité Armées

Opération aéroportée au nord Niger

Les parachutistes du 2eme REP ont été largués depuis deux C-130 Hercules de l'armée de l'Air. © Armée de l'Air

C'est un mode d'action assez exceptionnel. Le 7 avril 2015, dans la nuit, les troupes françaises de l'opération Barkhane ont conduit une opération aéroportée au nord Niger. L'Etat Major des Armées a annoncé que 90 hommes du deuxième régiment étranger de parachutistes (2eme REP) ont été largués sur la passe de Salvador à proximité des frontières Algériennes et Libyennes.

Les légionnaires ont embarqué à N'Djamena, au Tchad,  à bord de deux avions de transport C-130 Hercules de l'armée de l'air. L'opération s'est déroulée sous la surveillance de drones opérés par le détachement de l'escadron 1/33 Belfort basé à Niamey. Chaque homme a sauté avec 80 kg d'équipements et des caissons de matériel, munitions ou encore vivres ont été largués simultanément.

Une fois au sol, les parachutistes ne sont pas entrés en contact avec des éléments terroristes mais trois plots logistiques abritant du carburant et des vivres ont été découverts et détruits. Les détachements du 2eme REP a ensuite été rejoint par une colonne mixte de l'armée française et de l'armée nigérienne, venant de Madama et comprenant des véhicules blindés ERC90 Sagaie. Les opérations se sont poursuivies jusqu'au 13 avril.

Les opérations aéroportées mettant en oeuvre des unités conventionnelles (Non forces spéciales) sont assez exceptionnelles. En 2013, durant l'opération Serval,  le 2eme REP, déjà, avait été largué avec des sapeurs et des artilleurs sur un objectif non sécurisé au nord de Tombouctou. Ce saut opérationnel était le premier du régiment depuis Kolwezi en 1978. Selon l'état major des armées ce type d'opérations avec des moyens limités pourrait devenir de moins en moins rares.

Le largage de matériel est déjà fréquemment employé. Les unités de la force Barhane se retrouvant isolées au cours de leurs opérations sont ainsi ravitaillées par les Casa, Transall ou Hercules de l'armée de l'Air.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.