Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Aviation Civile Actualité Compagnies aériennes Actualité transport aérien

Oman Air en phase avec son plan de marche

Oman Air est passé en exploitation quotidienne sur Paris-Mascate depuis le 30 octobre. © Boeing

La compagnie, qui est passé en exploitation quotidienne entre Paris et Mascate le 30 octobre, devrait finir l'année avec un trafic de 69 000 passagers sur la ligne, soit une hausse de 45% par rapport à 2015.

Moins démonstrative que ses voisines du Golfe, Oman Air poursuit patiemment mais sûrement son plan de développement. Passée en exploitation quotidienne entre Paris CDG 2A et Mascate le 30 octobre dernier, la compagnie devrait sur l'année totale atteindre un trafic de 69 000 passagers sur la ligne, soit une hausse de 45% par rapport à l'année 2015. 

"Cette forte hausse s'explique d'une part par le passage en exploitation quotidienne qui a créé une augmentation de capacités de 29% et par le fait que l'année 2015 n'a pas été une bonne année pour nous à cause d'une désaffection de la clientèle liée à des amalgames géopolitiques", explique Rocio Jolivet, directrice générale France d'Oman Air. Pour l'instant, la compagnie exploite la ligne avec deux types de Boeing 787-8 Dreamliner. Trois fois par semaine, elle opère trois avions venus de Kenya Airways, avec une cabine passagers configurée en 30 sièges classe Affaires et 204 sièges de classe économie. Les quatre autres fréquences sont opérées avec des Boeing 787-8 avec une configuration de 18 sièges en classe Affaires et 264 classes Economie. A partir du mois de mars, la compagnie exploitera la ligne en Boeing 787-9 configurés en 30 classes business et 264 classes éco. 

Sur l'ensemble du trafic de la ligne, environ 17% reste à Oman et le reste continue en correspondance vers la Thaïlande (Bangkok) et l'Inde (quatorze villes en connexion), les deux premiers marchés de correspondance pour la ligne de Paris.

En termes de développement, la compagnie reste ambitieuse. "Nous tablons toujours pour 2020 sur une flotte portée à 70 appareils et sur un réseau de 75 destinations", explique Ihab A. Sorial, vice-président d'Oman Air en charge des ventes internationales. Pour l'instant, Oman Air dispose d'une flotte de 47 appareils (Boeing 737-700, 800 et 900ER, Boeing 787-8, Airbus A330-200 et 300) et dessert 52 destinations. Parmi les nouveautés, elle a ouvert Guangzhou (Canton) le 9 décembre. Et elle ouvrira Manchester en mars 2017 et Nairobi en mai 2017. Cette dernière ouverture montre les ambitions d'Oman Air vers l'Afrique de l'Ouest, voire l'Afrique du Sud. "Nous réfléchissons aussi à l'ouverture de deux destinations européennes que nous voudrions lancer en partenariat avec des compagnies européennes", précise Ihab A. Sorial.   

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.