Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Applications Actualité Espace

OHB remporte le dernier lot Galileo

Intégration d'un satellite Galileo à Brême. © OHB

Le constructeur allemand OHB System a été retenu pour fournir les huit derniers satellites de la constellation européenne de navigation Galileo, dont le déploiement complet doit être achevé en 2020.

Malgré la défaillance de quelques horloges atomiques sur certains satellites actuellement en service, et malgré la concurrence avec Airbus Defence and Space et Thales Alenia Space, le constructeur brêmois OHB System vient de remporter l'appel d'offres pour l'assemblage et les tests des huit derniers satellites FOC (Full Operation Capability) de la constellation Galileo. Ils seront assemblés avec une cadence de deux satellites par trimestre et lancés d'ici 2020. Ils compléteront le dispositif qui compte aujourd'hui 14 satellites FOC (dont 8 opérationnels), plus 3 modèles d’essais fonctionnels, et doit en accueillir 4 autres d'ici la fin de l'année, à l'occasion d'un lancement d'Ariane 5.

Le nouveau contrat pourrait porter sur 300 M€.

 

Continuité.

Ainsi, la Commission européenne et l'Agence spatiale européenne jouent la carte de la continuité. En 2010 et 2012, OHB (associé au Britannique SSTL, filiale d'Airbus Defence and Space) avait déjà décroché la fourniture de 22 des 26 satellites FOC de la constellation (pour environ 40 M€ pièce). Airbus Defence and Space, pour sa part, s'était vu confier le développement et la construction des quatre modèles d’essais, IOV (In-Orbit Validation), déployés en 2011 et 2012.

Avec, les premiers services Galileo ont été inaugurés en décembre dernier.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.