Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense Actualité Missiles

Nouvelle provocation nord-coréenne

En juillet dernier, la Corée du Nord avait procédé au tir d'un missile Hwasong-14. © KCNA (Korean Central News Agency)

Dans la nuit du 28 novembre, la Corée du Nord a procédé à un nouveau tir de missile balistique intercontinental. L'ICBM a survolé le Japon et a parcouru près de 1 000 km en un peu moins d'une heure.

Selon les Etats, les considérations au regard de ce missile divergent. Le département à la Défense américain a indiqué que ce missile ne représentait aucune menace pour les Etats-Unis ou pour ses alliés. La Corée du Nord, quant à elle, a déclaré que ce missile pouvait « atteindre n'importe quel endroit du continent américain », rapporte l'agence de presse sud-coréenne Yonhap.

D'après des sources nord-coréennes, il s'agirait d'un nouveau missile de conception locale, nommé Hwasong-15. Toujours selon la Corée du Nord, cet ICBM pourrait emporter une ogive dotée d'une puissante capacité de destruction.

La Corée du Sud de son côté se prépare à l'éventualité d'un nouveau tir. Le service en charge du renseignement aurait ainsi annoncé « qu'il n'excluait pas la possibilité d'un autre essai nucléaire en Corée du Nord », rapporte Yonhap.

Les Etats-Unis ont fermement condamné ce nouvel essai nord-coréen et ont appelé le conseil de sécurité à se réunir afin d'établir de nouvelles sanctions. Il s'agit du troisième tir d'ICBM mené par Pyongyang depuis cet été, les deux premiers ayant eu lieu en juillet.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.