Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Aéroports Actualité Aviation Civile Actualité transport aérien

Nouveau montage financier pour le CDG Express

En 2018, Roissy CDG a accueilli 72,2 millions de passagers (+4%). © ADP

Le Secrétaire d'Etat aux Transports, Alain Vidalies, a précisé dans un entretien au quotidien économique La Tribune les nouvelles modalités du financement de la liaison ferroviaire rapide entre Paris et l'aéroport de Roissy CDG.

Le nouveau montage du financement de la construction du CDG Express vient d'être éclairci par le Secrétaire d'Etat aux Transports. "Il prévoit un engagement du gestionnaire de l'infrastructure composé d'ADP, de SNCF Réseau et problablement de la Caisse des Dépôts, portant sur un montant total de fonds propres de 400 millions d'euros, et sur 100 millions d'euros d'avances remboursables sur lesquelles ADP s'est prononcé", a déclaré Alain Vidalies dans un entretien au quotidien économique la Tribune. 

Après un tollé général venu de l'association Bar France (regroupant les compagnies étrangères opérant en France), de la FNAM, du Scara et d'Air France-KLM, la taxe de un euro sur les billets d'avions pour financer partiellement la construction de la liaison ferroviaire rapide CDG Express a été finalement repoussée. Mais pas annulée. Elle devrait être perçue à partir de 2024 (date de mise en service prévue) au lieu de 2017, et devrait se monter à 1,4 euro maximum par passager à l'embarquement ou au débarquement. 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.