Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Aviation Civile Actualité Avions commerciaux Actualité transport aérien

Norwegian va renforcer sa desserte américaine au départ de France

© Norwegian

La compagnie low cost norvégienne va ajouter une quatrième destination, Orlando, à son réseau long-courrier vers les Etats-Unis, à compter du 31 juillet 2017.

En attendant l'ouverture de vols vers les Antilles en direct, la compagnie low cost Norwegian renforce son réseau américain au départ de Paris CDG. Le transporteur va lancer une quatrième route long-courrier de la capitale française vers Orlando à compter du 31 juillet 2017. La ligne sera opérée une fois par semaine, tous les lundis, et les tarifs démarreront à 179 euros l'aller simple.

Parallèlement, les autres lignes américaines seront aussi renforcées. Ainsi la ligne Paris-CDG-New York passera en quotidien à compter du 27 juillet 2017. La route vers Los Angeles  verra aussi sa fréquence doubler, avec quatre vols par semaine, à partir du 28 juillet. De même, la ligne Paris CDG-Fort Lauderdale/Miami passera à deux fréquences par semaine à partir du 30 juillet 2017. 

Tous les vols long courrier sont pour l'instant opérés en Boeing 787-8 ou 9. La flotte actuelle de Norwegian se compose de 118 avions (106 Boeing 737-800, 8 Boeing 787-8 et 4 Boeing 787-9). Elle a par ailleurs 251 avions en commande (21 Boeing 737-800, 30 Boeing 787-9, 70 Airbus A320neo, et surtout 100 Boeing 737 MAX8 dont elle sera compagnie de lancement à partir de mai 2017 et l'Airbus A321LR à partir de 2019). 

Sur le long courrier, la compagnie a transporté 3 millions de passagers en trois ans. Au départ de Paris, depuis l'ouverture des lignes transatlantiques vers les Etats-Unis elle a déjà transporté plus de 50 000 personnes avec un taux de remplissage de 93%. La compagnie opère aussi des vols au départ des Etats-Unis vers les Antilles et envisage toujours de lancer des vols en direct au départ de Paris. "Nous avons des problèmes de capacité. Nous devons intégrer plus d'avions dans notre flotte pour lancer ces vols, certainement d'ici deux ans", explique Bjorn Kos, directeur général de Norwegian. 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.