Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Aviation Civile Actualité Compagnies aériennes Actualité transport aérien

Niki a cessé ses activités le 13 décembre

Airbus A321 Flyniki © DR

Lufthansa avait pour projet de se porter acquéreur de Niki, mais le rachat était suspendu à l'acceptation de la Commission Européenne. Mais cette dernière a jugé que les efforts de Lufthansa, notamment concernant la rétrocession de créneaux horaires,

Niki, la petite compagnie fondée en 2003 par l'ancien pilote de Formule 1 Niki Lauda et rachetée par Air Berlin en 2011, a annoncé l'arrêt de ces activités le 14 décembre et reste encore accrochée à un très hypothétique espoir venu d'éventuels repreneurs. 

Suite au récent dépôt de bilan d'Air Berlin, Lufthansa avait annoncé en octobre 2017 sa volonté de se porter acquéreur de Niki et du transporteur régional LG Walter, toutes deux filiales d'Air Berlin, pour un montant de 248 millions de dollars mais l'accord devait devait d'abord passer par l'examen de la Commission Européenne sur des critères de concurrence. Lufthansa a annoncé que, bien qu'elle avait donné des garanties importantes, notamment la rétrocession de créneaux horaires, la Commission européenne a jugé que cela n'était pas suffisant. Du coup, une intégration de Niki dans Eurowings a été abandonné. 

Niki a fait savoir que de nombreuses compagnies s'étaient proposées pour trouver des solutions de remplacer pour rapatrier les passagers encore à l'étranger vers l'Allemagne, l'Autriche et la Suisse.  

La seule chance de redémarrage serait que Niki Lauda et Thomas Cook, qui seraient en discussions pour une éventuelle reprise, trouvent une solution d'ici une semaine. 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.