Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense Actualité Missiles

MBDA se dit satisfait de la LPM 2019-2024

La rénovation des missiles SCALP a débuté en 2016. © MBDA

Antoine Bouvier a été auditionné par la commission défense de l'Assemblée Nationale au sujet de la nouvelle loi de programmation militaire. Il s'est dit satisfait des ambitions de la LPM.

Après avoir rappelé la nécessité des lois de programmation militaire qui permettent aux industriels et aux opérationnels de visualiser l'avenir, Antoine Bouvier a mis en lumière les ambitions de cette nouvelle LPM. Celles-ci correspondent parfaitement aux objectifs stratégiques de MBDA. Antoine Bouvier a plus particulièrement mis en avant cinq points « de cohérence entre la stratégie de MBDA et la LPM ».

Un des points de conformité repose sur l'autonomie stratégique. S'il s'agit tout d'abord d'un cadre français, il est forcément indispensable à l'établissement de l'autonomie européenne. Antoine Bouvier rappelle alors qu'avec le SCALP, « MBDA est à l'avant garde de la coopération européenne ». MBDA participe par de nombreuses façons à la création de l'Europe de la Défense et joue un rôle moteur dans sa consolidation industrielle. L'approche de la LPM visant à renforcer l'Europe de la Défense et son autonomie correspond donc parfaitement à l'ambition de MBDA. Antoine Bouvier en a profité pour rappeler le poids du Royaume-Uni, malgré le Brexit. Il souhaite notamment qu'une forme d'association soit mise en place entre l'UE et le Royaume-Uni, afin de faire perdurer les coopérations déjà existantes.

L'industriel a également salué la priorité donnée aux objectifs capacitaires. Cela permet d'équiper les forces armées tout en maintenant la production industrielle.

La part consacrée à l'innovation représente également un élément important pour Antoine Bouvier, qui rappelle alors les travaux menés par MBDA afin de produire des technologies modernes, répondant à des besoins précis et internationaux. Et de ce point découle un autre lien entre la stratégie de MBDA et la LPM, à savoir l'exportation. L'industriel rappelle ainsi que les 2/3 de son chiffre d'affaires sont réalisés à l'export et que la promotion de l'industrie française est indispensable.

Antoine Bouvier s'est, dans un second temps, penché sur les programmes en cours. Il a salué l'importance donnée au programme nucléaire et à la composante aéroportée. Il est également revenu sur le programme de rénovation du SCALP lancé en 2016, sur le Meteor dont le service opérationnel est prévu pour 2019 ou encore sur l'Aster Block 1 NT dont le contrat de commandes de production devrait intervenir en 2022.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.