Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Industrie Actualité Missiles

MBDA conforte sa croissance

Production du missile de croisière Scalp sur un site MBDA. © MBDA/Adrien Daste

Le missilier européen MBDA continue d'afficher une pleine forme. Pour la première fois depuis 2012, le chiffre d'affaires s'est à nouveau élevé à 3 Md€ en 2016. Conséquence logique des prises de commandes enregistrées depuis 2013, s'élevant à 4 Md€ cette année là, pour se maintenir à ce montant en 2014 et franchir un nouveau palier en 2015 à 5,2 Md€. MBDA a fait un peu moins bien en 2016 avec des prises de commandes qui sont repassées sous les 5 Md€ pour s'établir à 4,7 Md€.

Il est vrai aussi que les prises de commandes de 2016 "n'incluent pas les importants contrats de systèmes de défense côtière MCDS et d'armement des navires de Fincantieri pour le Qatar", a indiqué Antoine Bouvier, président de MBDA, lors de la présentation des résultats du missilier européen. "Nos clients sont en train de mettre en oeuvre des schémas de financement. Ces deux contrats sont entrés dans les comptes en 2017", a-t-il précisé.

Même en recul de 9,6 % par rapport à 2015, les prises de commandes restent très élevées venant arrondir un carnet de commandes qui frôle désormais les 16 Md€. Entre 2013 et 2016, le carnet de commandes de MBDA a ainsi "grossi" de plus de 5 Md€, soit une progression de 47 % en trois ans.

Une belle performance qui se traduira dès 2017 par un chiffre d'affaires qui passera à 4 Md€ pour se maintenir à ce niveau sur les deux années suivantes. Des perspectives qui expliquent que MBDA continue d'embaucher à tour de bras. Après avoir recruté en moyenne 600 personnes par en de 2013 à 2015, le missilier est passé à 1 000 embauches l'année dernière et en annonce 1 100 de plus en 2017 dont environ 500 en France.

MBDA prépare ainsi l'avenir tandis que son organisation industrielle s'apprête à devenir encore plus fluide avec la décision de faire entrer MBDA Deutschland dans le périmètre intégré du groupe. Avec en arrière-plan "le programme TLVS visant à doter les forces armées allemandes d'une capacité évoluée de défense".

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.