Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense Actualité Systèmes

Lockheed Martin remet son simulateur pour F-35 à quatre clients internationaux

Les simulateurs de F-35 permettront d'entraîner les pilotes dans des conditions proches de celles rencontrées en mission. © Lockheed Martin

Lockheed Martin a annoncé, le 6 novembre, avoir remis son système de simulation pour F-35 à quatre clients internationaux. Il s'agit des premières livraisons en dehors des Etats-Unis.

Israël, l'Italie, le Japon et la Norvège ont ainsi réceptionné leurs simulateurs de mission complète (FMS – full mission simulator) afin de familiariser les pilotes de leurs forces aériennes respectives avec les avions de combat de cinquième génération F-35. Les simulateurs permettront de mener différents types d'entraînements. « Ils faciliteront l'entraînement pour la qualification des pilotes, la formation continue et la répétition des missions », rapporte Lockheed Martin dans son communiqué.

Le contrat de vente des simulateurs de Lockheed Martin comprend également la maintenance des systèmes et la formation des équipes à l'utilisation du simulateur. Des scenarii pourront être élaborés afin d'adapter les missions enregistrées dans le simulateur aux opérations menées par les forces aériennes de chacun de ces pays. D'autres livraisons à l'international sont prévues dès 2018.

Si les simulateurs viennent tout juste d'arriver en Italie, en Israël, au Japon et en Norvège, plusieurs pilotes et mécaniciens ont déjà été formés aux Etats-Unis. « Des douzaines de pilotes et de personnels en charge de la maintenance ont été entraînés », rapporte l'industriel.

Israël est le premier client FMS du F-35. Tel Aviv et Washington avait ainsi signé un accord dès octobre 2010. La livraison du premier F-35A avait eu lieu six ans plus tard, le 22 juin 2016. La même année, en septembre, c'était au tour du Japon de réceptionner son premier F-35. L'Italie, qui de son côté a passé commande pour 90 F-35, a reçu son premier appareil en 2015, l'AL-1 produit à Cameri. Enfin, la Norvège, qui a passé commande pour 52 F-35, a réceptionné ses deux premiers F-35 en 2015. Toutefois, ils n'ont rejoint le pays que récemment, le 3 novembre.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.