Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Industrie

Les ventes d'ATR reprennent le large

ATR a d'ores et déjà engrangé 89 ventes depuis le début 2017 dont 50 en Inde. © Cosmao

Après le creux observé en 2016, les ventes d'ATR ont redécollé en 2017 avec d'ores et déjà 89 avions vendus sur les six premiers mois de l'année.

Après le creux relatif observé en 2016, les ventes du constructeur ATR ont redécollé depuis le début de l'année 2017 pour porter sur 89 turbopropulseurs ATR 42-600 et ATR 72-600. Ce dernier se taille toujours "la part du lion" avec 75 ventes sur le total. Mais, l'ATR 42-600 a trouvé ses premiers clients chinois : le fonds Tianju Investment qui s'est engagé pour dix exemplaires et la compagnie aérienne Xuzhou Hantong pour trois ATR 42-600. La vente d'ATR en Chine remonte à des temps immémoriaux avec cinq exemplaires vendus dans les années 90. D'où l'importance de ces deux contrats pour ATR car ils peuvent en amener d'autres.

Deux commandes ont permis aux ventes d'ATR de rédecoller en 2017 : la commande d'Iran Air pour 20 ATR 72-600 fermes auxquels s'ajoutent 20 options et celle d'IndiGo pour 50 appareils du même modèle. Finalisé en 2016, le contrat Iran Air aurait permis au constructeur franco-italien de relativiser le "creux" de l'année dernière (36 ventes contre 76 en 2015/ndlr). Ces nouvelles commandes permettent à ATR de continuer à livrer à un rythme de 80 avions par an tout en maintenant un carnet de commandes qui assure trois années de production.

L'Inde revient donc aux turbopropulseurs après la baisse de régime créée par la disparition de Kingfisher Airlines. Car, si IndiGo a fait le choix de l'ATR 72-600, sa concurrente SpiceJet a fait celui du concurrent Bombardier Q400 avec 25 appareils fermes assortis de 25 options ou droits d'achats. Enfin, Philippine Airlines a repris sept Q400 qui, dans le même temps, confirme sa position dominante en Afrique avec la nouvelle commande de Ethiopian Airlines pour cinq unités. Bref, le turbopropulseur canadien continue de résister.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.