Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Satellites Actualité Sciences Actualité Transport spatial Actualité Vols habités

Les grands rendez-vous spatiaux de 2018

Préparatifs de la mission phare de l’année 2018 © NASA

Des manifestes de lancements ambitieux, l’arrivée de nouveaux lanceurs et de passionnantes missions d’exploration : la soixante-et-unième année de l'ère post-Spoutnik s'annonce passionnante. A découvrir demain dans Air & Cosmos.

L'année spatiale 2018 s'annonce encore plus prolifique que l'année 2017, déjà bien fournie, à l'aune des grandes ambitions des puissances spatiales : plus de 50 missions aux Etats-Unis (dont plus de 30 assurées par SpaceX), une quarantaine en Russie, plus de 35 en Chine, 17 en Inde et 14 en Europe !

Outre les lanceurs traditionnels existants (en attendant l'arrivée à partir de 2020 des nouveaux lanceurs lourds, tels qu'Ariane 6 en Europe, New Glenn et Vulcan aux Etats-Unis, H-III au Japon), au moins trois petits lanceurs doivent faire leur apparition outre-Atlantique en 2018 : le LauncherOne de Virgin Orbit, le Vector R de Vector Space Systems, et l’Electron de Rocket Lab.

 

Vers la Lune, Mars et des astéroïdes.

De belles missions interplanétaires sont également au programme de 2018, entre l'envoi vers la Lune de la deuxième sonde indienne Chandrayaan, l’atterrissage sur Mars de la mission InSight de la Nasa (avec sismographe français Seis), la rencontre avec la sonde japonaise Hayabusa 2 et l'astéroïde Ryugu, celle de la sonde américaine Osiris Rex avec l’astéroïde Bennu, ou encore l'arrivée sur la face cachée de la Lune de la sonde chinoise Chang’e 4.

 

L'ISS évolue encore.

Du côté de la Station spatiale internationale enfin, les plannings actuels prévoient 4 relèves d'équipages, la desserte automatique de 9 vaisseaux-cargos américains et japonais, de nombreuses sorties extra-véhiculaires et l'installation –enfin– du module-laboratoire russe Nauka.

Tandis que la Chine pourrait mettre sur orbite le module Tianhe 1, élément central de sa nouvelle station Tiangong 3, ou que Blue Origin pourraient faire voler leurs « passagers de test » à bord du New Shepard.

 

Un panorama complet de ces perspectives et un article détaillé sur les activités programmées à bord de l'ISS  seront publiés dans le n°2577 d'Air & Cosmos, à paraître le 12 janvier 2018.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.