Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense

Les étrangers du groupe aéronaval Arromanches

Le Charles de Gaulle lors de son dernier déploiement contre Daesh. © Ministère de la Défense


Le groupe aéronaval sera opérationnel contre Daech sous une quinzaine de jours, en Méditerranée orientale. Deux navires étrangers en feront partis et sont à Toulon depuis une petite semaine : la frégate allemande F213 Augsbourg (une frégate de type 122) et un destroyer lance-missiles américain de la classe Arleigh Burke, le DDG-71 Ross.
La frégate Augsbourg (déjà déployée sur le précédent mandat Arromanches) est orientée à l'origine pour la lutte anti-sous-marine, mais elle peut aussi servir pour des missions antiaériennes. Elle embarque des missiles Sea Sparrow et RAM, ainsi que des antinavires Harpoon. Un Sea Lynx est actuellement embarqué à bord, sur les deux que peut contenir le hangar hélicoptères.
Le Ross est entré en service en 1997 et emploie 281 marins. Il peut tirer des Tomahawk et des missiles surface-air SM-2, ainsi que des antinavires Harpoon. Il peut embarquer jusqu'à deux Sea Hawk.
Pour l'heure, ces deux navires sont, avec le Charles-de-Gaulle, les seules composantes reconnues par la marine. En outre, devraient s'y joindre un BCR pour le ravitaillement à la mer, une frégate de défense aérienne, une frégate multimissions, un sous-marin nucléaire d'attaque et un ATL-2.
Le groupe aéronaval sera commandé par le contre-amiral Olivier Lebas.

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.