Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Aéroports Actualité Aviation Civile Actualité Compagnies aériennes

Les compagnies aériennes vent debout contre les redevances d'ADP

En 2018, Roissy CDG a accueilli 72,2 millions de passagers (+4%). © ADP

Les compagnies françaises et étrangères ont rejeter à l'unanimité la proposition d'augmentation de 2,957% des redevances aéroportuaires.

Les compagnies aériennes françaises et étrangères, membres de la Chambre Syndicale du Transport Aérien (CSTA) et de la Chambre syndicale de l'Assistance en Escale (CSAE), toutes deux membres de FNAM (Fédération nationale de l'aviation marchande), ont voté à l'unanimité contre la proposition d'augmentation de 2,957% des redevances aéroportuaires d'ADP lors de la tenue de la CoCoEco (Commission consultative économique). Cette proposition tarifaire a été faite dans le cadre du "CRE3" (Contrat de Régulation Economique qui fixe le plafond des redevances aéroportuaires de Roissy et d'Orly pour les années 2016-2019. 

La FNAM rappelle que sur la période 2015-2017, ADP a augmenté son chiffre d'affaires aéronautique de 8%, soit une moyenne de 4% par an, alors que le trafic passager n'a augmenté en moyenne que de 3% par an sur Roissy et Orly. 

La FNAM rappelle aussi que plus de 20 taxes, redevance et prélèvement spécifiques pèsent sur le secteur du transport aérien en France, soit 4,8 milliards d'euros en 2017. Elle rappelle aussi que les charges aéroportuaires, conjuguées à l'inflation, ont augmenté de 130% depuis 2000, soit +5,7% par an en moyenne, contre une croissance moyenne de trafic de 3% par an.  

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.