Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Aéroports Actualité Aviation Civile Actualité transport aérien

Les aéroports français ont été plus ponctuels en 2017

Aéroport d'Orly © ADP

D'après les systèmes de mesure du site Refundmyticket, spécialisé dans les dédommagements des victimes de retards, d'annulations ou de surbooking, les aéroports français ont connu une amélioration opérationnelle de 15,9% en 2017 par rapport à 2016.

Sur l'ensemble des aéroports français, le taux de compensation, cumulant taux de retards de plus de trois heures et taux d'annulation est passé de 1,57% en 2016 à 1,32% en 2017. Selon le site en ligne Refundmyticket, spécialisé dans les dédommagements des passagers victimes de retards, d'annulations et de surbooking, il s'agit d'une amélioration opérationnelle de 15,9% d'une année sur l'autre. Au delà du taux de compensation, tous les autres indicateurs sont aussi en baisse : les taux d'annulations (0,95%), les taux de retards de plus d'une heure (3,77%) et les taux de retards de plus de trois heures (0,36%). 

Dans le top 5 des aéroports les plus actifs, Roissy CDG a fortement amélioré sa performance opérationnelle avec un taux de compensation en recul de 31% en 2017 (0,91% contre 1,32% en 2016). Orly a aussi amélioré sa performance opérationnelle avec une taux de compensation qui recule de 22% (1,51% contre 1,96% en 2016). Néanmoins, 6,65% des vols au départ d'Orly sont arrivés avec plus d'une heure de retard, soit le plus mauvais score en termes de ponctualité générale. La performance opérationnelle des aéroports de Lyon Saint-Exupéry et de Toulouse-Blagnac s'est elle dégradée en 2017, de 14,2% et 8,6% respectivement. A l'inverse c'est l'aéroport de Perpignan-Rivesaltes qui a vu sa performance opérationnelle s'améliorer le plus fortement avec un taux de compensation en baisse de 44,2% en 2017 par rapport à 2016. 

Même si elle s'est améliorée par rapport à 2016, la performance opérationnelle des aéroports français est encore loin de la moyenne des aéroports européens, dont le taux de compensation a baissé de 7,1% en 2017, à 1,04%. 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.