Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Aviation Civile

Le retour des dirigeables ?

HAF pourrait commander jusqu'à 12 dirigeables hybrides LMH-1. © HAF

Durant le salon du Bourget, la société HAL (Hybrid Air Freighters) a signé une lettre d'intention avec Lockheed Martin pour l'acquisition d'une douzaine de dirigeables hybrides pour proposer des services de logistique.

Et si les dirigeables faisaient un retour en force ? Des industriels et des spécialistes de la logistique sont confiants quand aux capacités des dirigeables hybrides de nouvelle génération. C'est le cas de la société française HAL présidée par un spécialiste de la logistique, Hubert de Contenson assisté par un ancien directeur du bureau enquête accident, Jean-Paul Troadec. HAL veut se lancer prudemment dans l'exploitation des dirigeables hybrides en opérant des LHM1 développés par Lockheed Martin. HAL et Hybrid Enterprises, revendeur exclusif des dirigeables Lockheed Martin, négocient actuellement l'accord d'achat définitif qui pourrait concerner jusqu'à 12 LMH1. Une autre compagnie, britannique, Straightline Aviation prévoit égalment d'opérer le dirigeable de Lockheed Martin.

Le LMH1 est actuellement en cours de développement. Les premiers essais en vol devraient avoir lieu en 2018 ou 2019 pour une livraison des premiers véhicules opérationnels en 2020.

Le LHM1 est conçu pour l'emport de 21 tonnes de marchandises ou 19 personnes dans une soute de 18 mètres de long. L'appareil est piloté par deux membres d'équipages et propulsé par 4 moteurs diesel de 340 CV. La forme de l'enveloppe a été conçue pour créer de la portance lorsque le véhicule avance. La vitesse de croisière attendue est de 60 noeuds. Celle-ci n'est composée d'aucune armature contrairement aux dirigeables du début du siècle dernier. Les dirigeable est rempli à l'hélium. Les LMH1 sont conçus pour se poser sur tout type de terrains sans infrastructures. Les véhicules sont équipés de systèmes de coussins d'air (air cushion landing system) capables de coller le véhicule au sol. 

Les créateurs de HAL pensent que l'emploi des dirigeables hybrides pourraient renouveler significativement le marché du fret. Leur objectif est de gagner progressivement en expérience en opérant dans un premier temps un nombre limité de dirigeables, principalement en Afrique. Les principaux clients attendus devraient être des sociétés des secteurs gaziers et pétroliers et des spécialistes des grands travaux. Les dirigeants de HAL estiment que le dirigeable avec sa capacité à se poser partout et un coût à la tonne transporté bien moindre que l'hélicoptère pourra séduire. 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.