Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Aviation légère et d'affaires Actualité Constructeurs Actualité Industrie

Le quatrième Global 7000 a décollé

Le programme d'essais en vol du Bombardier Global 7000 dispose désormais de cnq appareils. FTV5, le dernier en date, a rejoint les quatre autres appareils le 30 janvier. © Bombardier

FTV4, le quatrième Bombardier Global 7000, a décollé pour la première fois le 28 septembre 2017. Cet appareil servira aux essais de validation de l’intérieur en plus de confirmer le confort et la connectivité à bord.

Le quatrième prototype du Global 7000 a décollé le 28 septembre des installations de Bombardier à Toronto, au Canada, par temps clair.

FTV4 se joint à un programme d’essais qui a débuté en novembre 2016. Surnommé l'architecte, cet appareil servira aux essais de validation de l’intérieur en plus de confirmer le confort, la connectivité à bord.

Il rejoint ainsi FTV3, qui a effectué son premier vol en mai 2017, qui lui sert aux essais des performances du système avionique évolué et du système électrique. C’est également le premier avion de série à être doté d’un affichage tête haute double.

Avec son autonomie de 7 400 nautiques (13 705 km) à Mach 0,85, le Global 7000 pourra transporter huit passagers sans escale de Londres à Singapour ou de Dubaï à New York avec une vitesse maximale opérationnelle de Mach 0,925. Bombardier a pour objectif de réaliser la certification de type de son appareil en 2018.

FTV3 se joint à un programme d’essais qui a débuté en novembre 2016. Surnommé le « navigateur », cet appareil servira aux essais des performances du système avionique évolué et du système électrique. C’est également le premier avion de série à être doté d’un affichage tête haute double.

Avec son autonomie de 7 400 nautiques (13 705 km) à Mach 0,85, le Global 7000 pourra transporter huit passagers sans escale de Londres à Singapour ou de Dubaï à New York avec une vitesse maximale opérationnelle de Mach 0,925. Bombardier a pour objectif de réaliser la certification de type de son appareil en 2018.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.