Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Aéroports Actualité Aviation Civile Actualité transport aérien

Le projet d'extension d'Heathrow traîne en longueur

Projet de troisième piste à Heathrow © Heathrow Airport

Bien que le gouvernement britannique ait officiellement donné l'autorisation de construire une troisième piste à Heathrow, une nouvelle consultation publique de dix semaines vient d'être lancée, notamment pour spécifier la localisation précise de la

Il n'y a pas qu'en France que les projets de construction ou d'extension d'aéroports s'enlisent. Le projet de construction d'une troisième piste à Heathrow est lui aussi en train de s'éterniser, sans qu'on sache s'il sera bien effectif un jour. 

Le projet de construction d'une troisième piste à Heathrow remonte à dix ans quand en novembre 2007 le gouvernement britannique a lancé une première consultation publique portant sur la construction d'une piste de 2000 mètres et d'un nouveau terminal. Mais ce projet a fait naître énormément de résistances, du côté des militants écologistes, qui n'avaient notamment pas hésité à bloquer début 2016 l'autoroute permettant l'accès à Heathrow. 

Le 25 octobre 2016, après de nombreuses discussions et consultations, le gouvernement britannique a accordé l'autorisation au gestionnaire de l'aéroport d'Heathrow de construire une nouvelle piste, pour la coquette somme de 19 milliards d'euros. Grâce à cette extension l'aéroport devrait pouvoir accueillir 700 000 vols par an d'ici à 2030 contre un maximum de 481 000 ces dernières années.

Mais le chantier est loin d'avoir commencé. Une nouvelle consultation publique a été lancée le 18 janvier pour savoir quelle serait la meilleure option pour sa localisation dans le nord-ouest de l'aéroport existant, avec trois choix possibles et l'aéroport voudrait aussi explorer la possibilité de construire un nouveau terminal, là aussi avec trois options. Le parlement britannique espère voter sur un planning final dans la première moitié de l'année. Le calendrier indicatif est fixé sur des débuts de travaux en 2021, pour une piste qui serait achevée à la fin de l'année 2025. 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.