Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Industrie Actualité Constructeurs

Le MRJ victime d'un nouveau retard

Mitsubishi a ouvert sa filiale américaine à Renton le 10 mai 2019. © MAC

L'avion régional de Mitsubishi Aircraft Corporation, le biréacteur MRJ, a récemment connu de nouveaux problèmes, cette fois-ci de système d'air conditionné.

Le 27 août, FTA-1 devait gagner les Etats-Unis pour y poursuivre  ses essais en vol en décollant de l'aéroport de Nagoya, au Japon. Il était prévu que l'appareil se pose sur l'aéroport de Hokkaido, l'aéroport le plus au nord de l'archipel japonais, avant de redécoller pour survoler la Russie puis l'Alsaka et gagner l'aéroport de Moses Lake situé dans le comté Grant aux Etats-Unis. Cependant, moins d'une heure après son décollage, l'appareil était de retour à Nagoya sans avoir atterri à Hokkaido.Ce problème d'air conditionné semblait avoir été réglé le lendemain soit le 28 août, mais à nouveau l'appareil fut contraint de regagner Nagoya. Mitsubishi Aircraft Corporation n'a pas encore déterminé de date pour sa troisième tentative de convoyage du FTA-1.

La certification de l'appareil nécessite 2 500 heures de vol que Mitsubishi espère réaliser dans le comté de Grant (état de Washington) en raison des conditions météorologiques qui sont en général particulièrement favorables dans cette région.

Depuis son lancement, le MRJ cumule les retards, qui sont principalement dus à des changements intervenus au niveau de sa conception, de son processus de fabrication et de certaines pièces. Si l'appareil a fait son premier vol en novembre dernier (le 11 novembre 2015 exactement), la première livraison à à ANA Holdings a été repoussée d'environ un an à la mi 2018... Sans tenir compte de ce problème d'air conditionné.

 

 

 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.