Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Transport spatial

Le lanceur chinois Kuaizhou entre en service

Kuaizhou 1A est capable d'emporter des charges utiles de 300 km sur orbite basse. © Xinhua

Le 9 janvier, la Chine a procédé au lancement inaugural de son petit lanceur Kuaizhou, qui effectuait à l'occasion sa première mission commerciale.

Le petit lanceur à propergol solide chinois Kuaizhou 1A (KZ 1A), développé par China Aerospace Science and Technology Corporation (CASIC), a effectué son premier vol et sa première mission commerciale le 9 janvier, à 4h11 UTC. Initialement prévu à la fin de l'année dernière (cf. A&C n°2527), le décollage est intervenu depuis la base de Jiuquan (Mongolie intérieure). Trois charges utiles ont été placées sur orbite basse : le troisième satellite de télédétection Jilin Linye 1 (Lingqiao Shipin), d'une masse de 95 kg et capable de fournir des images vidéo d'une résolution de l'ordre du mètre, ainsi que deux cubesats de communications expérimentaux, Xingyun Shiyan 1 et Kaidun 1 (Caton 1).

Ambitions chinoises.

Ce lancement constituait déjà le deuxième lancement chinois de l'année, après celui intervenu le 5 janvier (satellite de télécommunications géostationnaire TSJ 2, à l'aide d'une Longue Marche 3B/G2). L'Empire du Milieu, qui a réalisé 21 lancements orbitaux en 2016 (sur 22 tentatives), annonce une trentaine de missions cette année.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.