Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Hélicoptères civils Actualité Hélicoptères militaires Actualité Industrie

Le H160 a terminé sa certification essais temps froid

Le H160 de série a terminé ses essais de certification temps froid en Finlande du nord. © Airbus Helicopters-L. Horgan

Airbus Helicopters a terminé la campagne de certification temps froid de son H160 en Finlande du nord. L'hélicoptériste a déployé son premier appareil de série à Rovaniemi en Laponie en février, là où l'équipe d'essais a bénéficié de températures exceptionnellement basses s'étendant jusqu'à -37° C.

Le principal objectif de cette seconde campagne était de confirmer le comportement du H160 dans des conditions de froid extrême en configuration de série, étant donné que la première campagne d'essais temps froid qui s'est déroulée au Canada a été réalisée avec un prototype. 

Les vols ont été réalisées à partir de la base opérationnelle de Babcock Scandinavian AirAmbulance, lequel emploie des H145 pour des évacuations médicales dans la région au bénéfice de FinnHEMS et du gouvernement régional d'Aland, situé lui aussi en Finlande.

La campagne comportait plus de 20 heures de vols d'essais ainsi que de longs essais au sol et un vol de convoyage de 13 heures, de Marignane au site d'essais. Babcock est le client de lancement du H160 et sera le premier opérateur à recevoir le nouveau modèle. Sa nouvelle flotte de H160 sera destinée aux évacuations médicales ainsi qu'aux autres missions critiques, qui débuteront en Europe avant d'être ensuite progressivement étendue au reste du monde, sur les différents sites d'opérations de Babcock.

Pour les opérations d'évacuations sanitaires, le H160 bénéficie d'une large porte latérale à grande ouverture, d'une civière et d'un accès sur 360° au patient. Les niveaux de bruit et les niveaux de vibrations extrêmement bas en cabine constituent un autre atout de l'appareil lors du transfert de patients sur de longues distances.

"Cela a été un programme d'essais très productif. Nous avons été très heureux des conditions givrantes en Laponie et du comportement général du H160", a commenté Bernard Fujarski, directeur du programme H160 chez Airbus Helicopters.

 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.