Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Transport spatial

Le Dream Chaser de Sierra Nevada au service des Nations Unies

Une seconde chance pour la navette multi-usage développée par Sierra Nevada. © SNC

Pour la première fois, les Nations Unies envisagent leurs propres activités spatiales et comptent en faire profiter des pays émergents, en signant un protocole d'accord avec une compagnie privée.

Un premier pas vers une fédération spatiale internationale ? Le 26 septembre, lors du Congrès international d'astronautique de Guadalajara au Mexique, l'UNOOSA, le bureau des affaires spatiales de l'ONU (basé à Vienne et dirigé depuis mars 2014 par la physicienne italienne Simonetta Di Pippo), a officialisé la signature d'un protocole d'accord intervenu le 28 juin dernier avec la compagnie américaine privée Sierra Nevada (SNC), pour l'utilisation de la navette automatique récupérable Dream Chaser qu'elle développe.

La version cargo du Dream Chaser, longue de 9 m et capable d'emporter 6 tonnes sur orbite basse, avait concouru au second contrat CRS-2 de services de ravitaillement commerciaux de la Nasa, mais n'avait pas été retenue.

La mission définie avec l'UNOOSA, prévue en 2021, pourra embarquer durant deux semaines des expériences sur orbite basse. Celles-ci seront sélectionnées en 2018, le temps de laisser aux candidats le temps de se préparer. Si l'offre est ouverte aux 193 membres de l'ONU, la priorité sera donnée aux pays qui ne possèdent pas de capacités d'accès à l'espace ou qui rencontrent des difficultés de financement.

« L'une des responsabilités fondamentales de l'UNOOSA est de promouvoir la coopération internationale dans l'utilisation pacifique de l'espace, a déclaré Simonetta Di Pippo. Je suis fière de pouvoir dire que l'une des façons d'atteindre cet objectif, en collaboration avec notre partenaire SNC, est de consacrer une mission complète en micropesanteur aux Etats membres des Nations Unies, dont beaucoup ne possèdent pas l'infrastructure ou le soutien financier d'avoir un programme spatial propre. »

 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.