Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Avions de combat Actualité Défense

Lancement de la seconde phase du programme d'avions d'attaque légers

L'A-29 Super Tucano participe à la seconde phase du projet OA-X. © US Air Force

Le 7 mai, l'initiative OA-X, visant à évaluer différents appareils en vue de la potentielle acquisition d'avions d'attaque légers, a débuté aux Etats-Unis.

Cette seconde phase, qui vise à évaluer les capacités de l'AT-6B Wolverine et de l'A-29 Super Tucano, se déroule sur la base aérienne d'Holloman, au Nouveau Mexique. Les expérimentations auront lieu au cours des trois prochains mois et devraient permettre à l'USAF de déterminer si les appareils d'attaque légers peuvent être employés au combat.

L'interopérabilité avec des forces alliées sera également étudiée afin de déterminer si des opérations communes pourront être menées. « Une partie importante de l'expérimentation sur les avions d'attaque légers repose sur une architecture commune et un réseau permettant le partage de renseignements, de façon à ce que ceux voulant nous rejoindre puisse faire partie de la campagne contre l'extrémisme violent », déclare l'US Air Force (USAF).

Afin de déterminer les capacités de l'A-29 Super Tucano d'Embraer et de l'AT-6B Wolverine de Textron Aviation plusieurs scenarii de vols seront conduits. Les appareils mèneront des missions d'interdiction aérienne, d'appui aérien rapproché, de surveillance armée et de recherche et sauvetage au combat (CSAR). Les essais seront menés de jour comme de nuit, afin de reproduire au mieux les conditions réelles de combat.

L'objectif derrière l'acquisition de tels appareils reste de pouvoir alléger la charge pesant sur les avions de combat. « Si nous pouvons avoir des avions d'attaque légers, opérant dans un environnement de combat permissif, nous pouvons alors soulager les avions de quatrième et cinquième génération, de façon à ce qu'ils puissent s'entraîner pour les combats de haut-niveau pour lesquels ils ont été conçus », met en avant l'USAF.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.