Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Avions de combat Actualité Défense

La vente de cinq SEM à l'Argentine officialisée

Les cinq derniers SEM français ont été retirés du service en 2016. © Emmanuel Huberdeau

Le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé le vendredi 26 janvier la vente à l'Argentine de cinq chasseurs Super Etendard Modernisés (SEM).

Le transfert des cinq derniers avions de l'aéronautique navale, retirés du service en 2016, été attendu depuis plusieurs années. Emmanuel Macron a annoncé la signature d'un contrat à l'occasion d'une visite à Paris du président argentin Macri :"En matière commerciale également, nous nous sommes félicité de l'accord signé par nos deux ministres de la Défense pour la vente de cinq Super Etendard modernisés et de leurs équipements aux forces armées argentines".

Le SEM a été retiré du service au sein de l'aéronavale à l'été 2016. Les cinq derniers appareils encore en état de vol avaient alors été convoyés vers Châteaudun où ils avaient été conservés "sous cocon" afin de pouvoir être transférés vers un éventuel client. 

L'Argentine apparaissait comme un choix logique. Il s'agit en effet du seul autre pays au monde utilisateur du Super Etendard. La Marine argentine opère l'appareil depuis le début des années 1980. Il s'était distingué notamment lors de la Guerre des Malouines en 1982. 

Depuis cette époque, les moyens militaires argentins n'ont été que peu modernisés. Les Mirage III ont été retirés du service en 2015 et n'ont pas été remplacés. L'acquisition d'appareils occidentaux d'occasion ou d'appareils russes a été plusieurs fois évoquée mais aucun contrat n'a jamais été signé faute notamment de budget.   

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.