Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Vols habités

La Terre dans l’oeil de Thomas Pesquet #59 : la Laguna Colorada

La Laguna Colorada, vue depuis l’ISS. © Twitter/@Thom_astro - ESA/NASA

Depuis son arrivée à bord de la Station spatiale internationale, le 17 novembre dernier, Thomas Pesquet réalise de splendides clichés de la Terre, qu’il diffuse sur les réseaux sociaux. Ici, la Laguna Colorada, en Bolivie.

Le 14 mai 2017, Thomas Pesquet a posté cette vue de la Laguna Colorada, avec le commentaire suivant : « Un lac rouge dans les Andes, à la frontière entre la Bolivie et le Chili. J’apprends par Fiodor Iourtchikhine, dont c’est la cinquième mission, qu’il abrite une importante population de flamants… roses ».

L’image a été prise depuis l’ISS le 2 mai dernier, à l’aide d’un Nikon D4 équipé d’un téléobjectif à 1 150 mm de focale. Le Nord est vers 7 heures. Nous sommes au-dessus de la célèbre Laguna Colorada, un lac salé situé sur l’altiplano bolivien.

Nous sommes à près de 4 300 mètres d’altitude, dans une zone aride et désertique située dans la cordillère des Andes en Amérique du Sud. Ce lac salé fait 60 km² et se trouve à seulement quelques kilomètres à l’est de la frontière avec le Chili. Il fait environ 35 cm de profondeur et ses îlots se font et se défont à mesure de son remplissage et de son évaporation.

Son incroyable coloration allant des tons rouges aux marrons en passant par toute une gamme d’ocres-bruns, lui a donné son nom. Ces couleurs proviennent de la pigmentation de certaines algues unicellulaires qui y prolifèrent et s’y développent. Ces dernières contiennent des pigments photosynthétiques nommés les caroténoïdes et teintent ainsi certains sédiments (bien que les cristaux de sels issus de l’évaporation restent blancs), mais aussi des micro organismes qui serviront dans la chaîne alimentaire...

Comme le fait remarquer Thomas Pesquet, souvent ces lacs andins riches en minéraux sont des lieux de reproduction pour les migrateurs et notamment pour les flamants roses, dont le flamant des Andes et le Flamant de James qui prennent leurs couleurs en se nourrissant d’un petit crustacé, la crevette Artemia salina, elle-même rose. Malheureusement, ils sont victimes du réchauffement climatique qui entraîne des sécheresses prolongées et plus intenses et menacent à court terme ces colonies… On trouve aussi à la Laguna Colorada un autre oiseau exceptionnel, le Nandou de Darwin, une espèce proche de l’Autruche.

Retrouvez l’image sur Google Maps !

 

Gilles Dawidowicz est géographe, président de la commission de Planétologie de la Société astronomique de France.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.