Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense

La Suisse renforce sa police du ciel

Depuis quelques années, la police du ciel suisse se faisait aux horaires de bureaux. © G. de Bonadona

Annoncé le 1er décembre par le Département Fédéral de la Défense, pour la protection civile et du sport, la réforme va se faire à travers le projet de police aérienne PA24. Depuis plusieurs années, la protection se faisait aux horaires de bureaux. D'ici à 2020, les troupes d'aviations suisses seront en mesure d'assurer cette défense H24, 365 jours par an. 

La montée en puissance va se faire en plusieurs étapes. Dès janvier 2016, deux F/A-18 Hornet armés seront placés en alerte, de 8h du matin à 18h, 50 semaines par an. Ils pourront décoller en 15 minutes. En 2017, les avions seront disponibles tous les jours de l'année. La capacité d'interception sera "ouverte" de 6h à 22h en 2019. En 2020, cette police du ciel sera de nouveau en mesure d'opéré 7 jours sur 7, à tout heure du jour et de la nuit. 

Les deux F/A-18 d'alerte seront basés à Payerne. Les bases aériennes de Emmen et Meirengen seront également sollicitées pour des raisons logistiques, et serviront occasionnellement de base de départ. Les deux chasseurs auront deux missions. Assurer la souveraineté aérienne de la Confédération Hélvétique, et procéder à des contrôles ponctuels d'aéronefs d'États étrangers qui requièrent une "diplomatic clearance" pour le survol du territoire, conformément à la Convention de Chicago.

La protection des frontières aériennes helvètes participe à la neutralité du pays. Les F/A-18 sont très sollicités, d'autant que le pays retire progressivement ses F-5 du service. Le processus d'acquisition du nouveau chasseur ne sera relancé qu'en 2017.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.