Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Avions de combat Actualité Défense

La Suisse lance son appel d'offres pour le remplacement de ses avions de combat

Dans le cadre du remplacement de ses avions de combat, la Suisse s'intéresse au Rafale, au Gripen E, à l'Eurofighter, au F-35A et au F/A-18 Super Hornet. © Dassault Aviation / V Almansa

La Suisse a fait parvenir à cinq industriels son appel d'offres en vue de remplacer ses avions de combat.

Le 6 juillet, le département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) a envoyé à Dassault, Saab, Airbus, Boeing et Lockheed Martin son appel d'offres. Chaque industriel devra y répondre en prenant en compte les besoins exprimés par la Suisse en mars dernier et devra faire parvenir son offre pour fin janvier 2019. Les appareils viendront remplacer les 30 F/A-18C/D actuellement en service et les F-5 Tiger, dont une partie de la flotte a déjà été retirée.

A partir des missions conduites par les forces aériennes suisses, les cinq industriels devront estimer le nombre d'avions nécessaires. Ils devront notamment prendre en compte le souhait de la Suisse « de faire voler quatre avions en permanence pendant quatre semaines ». Une offre tarifaire pour 30 et 40 appareils devra être contenue dans la réponse des industriels.

Les cinq constructeurs devront par ailleurs exprimer les possibilités « de coopération entre forces armées et autorités de passation de marchés » et informer la Suisse sur les compensations industrielles pouvant être appliquées à un tel contrat.

Après la remise des offres en janvier prochain, la Suisse conduira entre mai et juillet 2019 des essais en vol depuis la base de Payerne. « Après quoi une deuxième demande d'offre sera envoyée par armasuisse en novembre 2019 avec des réponses attendues pour fin mai 2020 », explique le DDPS. Le reste de l'année sera consacré à l'établissement d'un rapport d'évaluation, lequel sera étudié par le conseil fédéral en parallèle de celui portant sur la défense air-sol. L'appel d'offres portant sur ce système sera quant à lui communiqué aux industriels d'ici la fin de l'été.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.