Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Sciences

La sonde Osiris-Rex décèle de la matière autour de l’astéroïde Bénou !

Un nouveau cliché historique © NASA/Goddard/University of Arizona/Lockheed Martin

Chaque fin de semaine, une photo qui a fait l’actualité ou retenu notre attention. Le 19 mars, la NASA a publié un cliché incroyable de l’astéroïde Bénou. Le planétologue Gilles Dawidowicz en fait une première analyse.

La sonde américaine Osiris-Rex est en orbite depuis le 3 décembre 2018 autour de l’astéroïde (101955) Bénou, alias (101955) Bennu, un astéroïde carboné de 492 mètres de long et de type Apollo. Alors que l’engin arpente le petit corps et le photographie sous tous les angles, la sonde prend un cliché historique, sur le vif.

 

Un phénomène totalement inconnu.

Cette vue de l'astéroïde Bénou nous dévoile un phénomène totalement inattendu autour d’un astéroïde. De la matière se trouve en effet manifestement en orbite autour du petit corps. Impossible pour l’heure de savoir si cette matière vient d’être éjectée ou si elle est en orbite autour de l’astéroïde depuis plus ou moins longtemps. Impossible non plus pour le moment de savoir s’il s’agit d’un panache, d’un anneau diffus ou d’un tore présent dans son sillage. Impossible de savoir s’il s’agit d’un phénomène exceptionnel, quelque chose d’épisodique ou de quelque chose de récurrent. Impossible enfin de savoir si la matière a été capturée ou éjectée depuis la surface ou le sous-sol par un processus interne ou externe...

Cette image est en fait une composition créée en combinant deux photographies différentes prises par la caméra NavCam 1 à bord de la sonde Osiris-Rex. La première a été prise avec une courte exposition (1,4 s) et montre clairement la surface de l'astéroïde, tandis que l’autre a été prise avec une plus longue exposition (5 s) et montre clairement les particules autour.

 

Un cliché historique.

Ce cliché stupéfiant pourrait devenir historique. Comme celui en son temps des panaches volcaniques sur le limbe de Io (autour de Jupiter), découverts en 1979 grâce à la sonde Voyager 1 et témoignant de son intense activité volcanique, un phénomène unique (jusqu’à preuve du contraire) dans le système solaire exception faite de la Terre. Mais aussi comme un autre cliché plus récent (novembre 2005) dévoilant d’immenses panaches de poussières glacées sur le limbre d'Encelade (autour de Saturne) obtenu par la sonde Cassini et témoignant de la présence de cryo volcans (ou cryo geysers) à son pôle Sud.

 

Quelles explications possibles ?

Alors évidemment, la première question qui se pose concerne l’origine de cette situation. Il est peu probable qu’OSIREX-Rex ait pris sur le vif ces clichés juste après une collision avec un impacteur. Il est également peu probable que ce soit un sujet de gravitation et de capture de débris dérivants par l’astéroïde dont la gravité est extrêmement faible. Le plus simple – mais non encore vérifié –, c’est que nous soyons face à des éjections sporadiques de matière provenant de l’intérieur de l’astéroïde. Un peu comme si Bénou était le fantôme d’une comète éteinte qui aurait encore de temps à autre et pour des raisons encore inexpliquées, quelques bouffées… Encore faudra-t-il poursuivre les observations, faire des prélèvements et les ramener sur Terre, puis faire tourner quelques modèles numériques. De la recherche scientifique en perspective ! Une nouvelle enquête fascinante...

 

Gilles Dawidowicz est géographe, secrétaire général de la Société Astronomique de France

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.