Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense

La Nouvelle Zélande dévoile son plan capacitaire

Des Beechcraft T-6 Texan II néo-zélandais en vol © Ministère dela Défense néo-zélandais

 

Gerry Brownlee, le ministre de la défense néo-zélandais à dévoilé le 16 novembre le plan capacitaire des armées à l'horizon 2030. Ce plan est une déclinaison programmatique du Livre Blanc sur la défense, publiée en juin dernier. Le Defence Capability Plan (accessible ici), prévoit l'acquisition de matériels et la rénovation de capacités pour les années à venir.

 

Revue capacitaire

 

En ce qui concerne les voilures tournantes, la Nouvelles Zélande dispose de trois types d'appareils :

Le NH90 est qualifié « d'épine dorsale des capacités de transport tactique ». Les A109 fournissent la capacité de transport léger tandis que la flotte de Kaman SH-2G Super Seasprite est dédiée aux opérations maritimes. Ces hélicoptères continueront d'équiper les forces néo-zélandaises dans les années à venir et seront modernisés.

 

En ce qui concerne les flottes d'avions de transport, les 5 C-130H Hercules ont été rénovés et dureront jusqu'au début des années 2020. Tout comme les deux transporteurs stratégique Boeing B757.
Mais ces deux plateformes arrivant en fin de vie à l'horizon 2020, seront remplacés :
« le projet sur les capacités de mobilité futur envisagera diverses options pour remplacer les capacités stratégique et tactique actuelles. »


En ce qui concerne les futures capacités de surveillance aérienne, un programme a été lancé pour remplacer la flotte actuelle de P-3 Orion, baptisé « Future Air Surveillance Capability ». La future plateforme pourrait être pilotée ou non.

Pour ce qui est de la formation, la Nouvelle Zélande vient tout juste de renouveler sa flotte avec des Beechcraft T-6 Texan II flambants neufs.

Notons, que la Nouvelle Zélande ne dispose plus de capacité d'avions de chasse depuis plus d'une dizaine d'années.

 

Financement

 

Dans son Livre blanc de la Défense 2016, la Nouvelle-Zélande a prévu des augmentations budgétaires annuelles. D'ors et déjà, ce sont 300 millions de dollars qui sont prévus pour abonder les quatre prochains exercices.
Le plan capacitaire néo-zélandais prévoit un investissement de 20 milliards de dollars sur une période de quinze ans.

 

 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.