Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense Actualité Drônes de combat

La furtivité du drone nEUROn à l'essai avec des Eurofighter

Nouvelle campagne d'essais pour le nEUROn © Dassault Aviation

Le démonstrateur de drone de combat nEUROn participe à une quatrième campagne d'essais concernant sa furtivité et baptisée « Low Observability ». Celle-ci a impliqué des Typhoon espagnols.

La Direction Génerale de l'Armement a annoncé, le 4 janvier 2019, le début d'une campagne d'essais du drone nEUROn. Il s'agit de la quatrième campagne d'essais qualifiée de « Low Observability ». Celles-ci visent à tester la furtivité du nEUROn face à différents capteurs. Débutée en novembre 2018, cette campagne organisée avec Dassault Aviation se poursuivra début 2019. Selon la DGA, la campagne permet aussi "aux forces armées d'évaluer leur capacité de détection d’un drone furtif représentatif des menaces futures". 

Dans le cadre de cette campagne, un détachement du centre logistique d'armement et d'expérimentation espagnol (CLAEX) comprenant deux chasseurs Eurofighter Typhoon s'est rendu à Istres. La furtivité du nEUROn a été ainsi put être testée face aux capteurs du Typhoon : radar à balayage mécanique CAPTOR, système optronique IRST et missile air-air IRIS-T. 

Rappelons que le nEUROn est le fruit d'un programme européen ayant impliqué Dassault Aviation pour la France, Leonardo pour l'Italie, Saab pour la Suède, Airbus pour l'Espagne, Hellenic Aerospace Industry pour la Grèce et RUAG pour la Suisse.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.