Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Aviation Civile Actualité Compagnies aériennes

La Fnam débauche quatre membres du Scara

XL Airways reprend les rênes de son actionnariat © Cosmao

C'est un coup dur porté au Syndicat des compagnies aériennes autonomes (SCARA). Quatre de ses membres viennent de le quitter pour rejoindre la Fédération nationale de l'aviation marchande (Fnam). Il s'agit d'Air Caraïbes, Corsair International, XL Airways et Aigle Azur. La Fnam est désormais largement majoritaire et revendique la représentation de « plus de 95% du secteur du transport aérien français ». Ce chiffre ne se base pas que sur les compagnies aériennes, mais comprend aussi l'assistance en escale, l'aviation d'affaires, l'aviation légère...

 

Les deux organisations sont en opposition depuis plusieurs années. Les membres du Scara reprochaient notamment à la Fnam sa trop grande proximité avec le groupe Air France, avec des prises de positions qui divergeaient de l'intérêt du plus grand nombre. Sur certains sujets néanmoins, leurs intérêts convergent assez largement à l'instar de la défense du pavillon français.

 

Cette annonce marque le retour de deux fils prodigues dans le giron de la Fnam : XL Airways et Aigle Azur. Les deux compagnies avaient claqué la porte de la fédération en 2011, avec Europe Airpost, suite au vote favorable de la Fnam pour la mutualisation de la redevance de tri des bagages à l'aéroport de Paris-Roissy. Une mesure qui avantageait Air France au détriment des opérateurs plus petits. Europe Airpost avait alors rejoint le Scara dont les deux autres faisaient déjà partie.

 

Air Caraïbes, Aigle Azur, XL Airways et Corsair ont décidé de rejoindre la Fnam « afin de mieux défendre leurs intérêts et poursuivre leurs actions pour la défense du transport aérien français […] alors que le secteur traverse une zone de turbulence », selon le communiqué de cette dernière. A elles quatre, ces compagnies représentent plus de 5 millions de passagers. Le Scara perd ainsi plus de la moitié de son poids dans le secteur aérien.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.