Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Industrie

La commande d’Emirates soulage les industriels belges

Asco produit des éléments de train d'atterrissage de l'A-380. © ASCO

La commande d’Emirates pour 36 A-380 va apporter un peu d’air aux sociétés belges présentes à bord. C’est que la Belgique avait beaucoup investit sur ce programme qui n’a pas tenu ses promesses au point qu’un arrêt du programme aurait été douloureux en Belgique. Asco, basée à Zaventem, fournit les mécanismes actionnant les becs de bord d’attaque et de bord de fuite, ainsi que des éléments du train et des attaches moteurs.

A Gosselies (Charleroi), Sonaca produit des bords d’attaque de l’aile ainsi qu’une grande pièce de structure au-dessus du cockpit. Via le consortium Belairbus, Sonaca, Asco et BMT Aerospace produisent également des pièces pour l’A-380 alors que SABCA produit, depuis son site bruxellois, des sous-tronçons de fuselage de grande taille pour l’avion géant.

Safran Aero Boosters est quant à elle moins concernée par le contrat d’Emirates, dans le mesure où elle est présente sur le moteur GP7200 d’Engine Alliance (compresseur à basse pression notamment). Emirates devrait en effet s’engager sur le moteur concurrent Rolls-Royce dans l’optique où le motoriste britannique semble plus impliqué dans les versions futures de l’A-380.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.