Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense

La coalition bombarde l'armée syrienne par erreur

A-10 américains © US Air Force


La coalition occidentale en Syrie, menée par les Etats-Unis, a frappé samedi dans la matinée, par erreur, une position de l'armée syrienne à proximité de l'aéroport de Deir ez-Zor, dans l'est du pays, entrainant la mort d'une soixantaine de soldats.

D'après les dernières informations, les frappes auraient impliqué plusieurs avions des différentes nations qui composent la Coalition, dont des F-16 et des A-10 américains. Trois Etats alliés des Etats-Unis ont officiellement annoncé avoir participé à ces bombardements : le Royaume-Uni, l'Australie et le Danemark.

Selon le commandement américain de l'opération Inherent Resolve implanté au Koweit, l'origine de l'erreur provient d'une faille du renseignement militaire. L'état-major américain a été prévenu dans la matinée par la Russie de sa bavure. Selon des porte-parole du Pentagone, les militaires étaient convaincus de bombarder des positions de Daech

L'erreur est lourde de conséquences puisque dans les heures qui ont suivi les frappes aériennes (62 morts, une centaine de blessés et une vingtaine de véhicules perdus), Daech a lancé une offensive sur les positions du régime syrien qui a contraint l'aviation russe à pilonner le secteur pour refouler l'assaut.


Sur le plan diplomatique, ces bombardements risquent de mettre à mal l'accord de cessez-le-feu obtenu la semaine dernière. La Russie ayant déjà demandé une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU.



Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.