Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Drones Actualité Drones civils Actualité Drones militaires Actualité Filière drones

L'utilisation de rapaces pour chasser les drones se répand

Aigle royal © DR

La base aérienne 118 de Mont-de-Marsan (Landes) est en train d'entraîner des aigles royaux pour attaquer les drones qui survoleraient des zones à risques ou des sites sensibles ou stratégiques. L'instruction de Athos, Porthos, Aramis et d'Artagnan (du nom des mousquetaires de Dumas) est révélée par le site en ligne de "Sciences et Avenir". 

Cette solution très ingénieuse s'appuie sur l'instinct de chasseurs des oiseaux de proie, déjà utilisés sur certains aéroports (comme par exemple l'aéroport de Montréal Trudeau) pour écarter les lapins, les pigeons ou tout autres oiseaux qui pourraient gêner la circulation des avions. 

Concernant les drones spécifiquement, les pionniers restent la police néerlandaise qui en 2015 a, en partenariat avec la société privée GFA (Guard From Above), développé un programme d'entraînement d'aigles à têtes blanche (pygargues) pour chasser les drones des survols des lieux stratégiques. Les rapaces sont entraînés pour faire basculer les drones en avant quand ils s'en saississent pour qu'ils ne se blessent pas avec les hélices. Les aigles royaux de la base de Mont-de-Marsan sont, eux, équipés de petits manchons en kevlar pour être mieux protégés. 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.